JOURNAL INTIME                        

Coup de Coeur *****

de VALERIO ZURLINI

JOURNAL_INTIME

(1962) (120mn) Titre original : CRONACA FAMILIARE

JOURNAL_INTIME_AFFICHE_ITA

Date de sortie en salle : 20/11/63
Pays : Italie

Auteur adapté Littérature : Vasco Pratolini
Reprise au cinéma : 25/10/06
Lion d'or de Venise 1962.


Avec
Marcello Mastroianni, Jacques Perrin, Sylvie, Salvo Randone, Valeria Ciangottini, Serena Vergano

RESUME DU FILM

Rome, 1945. Dans le désordre qui règne, un journaliste d'une trentaine d'années, Enrico Corsi, attend dans une salle de rédaction un appel de son journal florentin. Le coup de téléphone arrive enfin qui lui apprend la mort de son frère cadet, Ferruccio, auquel il était profondément attaché. Enrico évoque dans son souvenir le drame de son existence familiale. Sa mère mourut en 1918, peu de temps après la naissance de Ferruccio. Son père, immobilisé à l'hôpital, ne devait pas tarder à les quitter. Les deux orphelins furent recueillis par leur grand-mère, Rosa, qui, faute d'argent, se résigna à confier Ferruccio au majordome d'un riche gentilhomme anglais.

JOURNAL_INTIME2JOURNAL_INTIME3JOURNAL_INTIME4JOURNAL_INTIME5JOURNAL_INTIME6JOURNAL_INTIME7JOURNAL_INTIME8

A NOTER : Je garde une tendresse toute particulère pour ce film de Valerio Zurlini, que j'ai découvert au Cinéma de Minuit, hélas je n'ai pas pu le voir, lorsque le film est sorti à nouveau à Paris, il y a quelques années. J'ai beaucoup de respect pour ce grand acteur qu'est Jacques Perrin, je l'ai apprécié dans différents films des années 60, on peut citer "UN ETE VIOLENT" de Valerio Zurlini, "LA CORRPUPTION" de Mauro Bolognini ou "LA 317 ème SECTION" de Pierre Schoendorffer avec Bruno Cremer. C'est dommage son absence au cinéma en tant qu'acteur, il reste présent en tant que producteur, "HIMALAYA", "Z", "ETAT DE SIEGE"  il est scénariste ou parfois réalisateur "LE PEUPLE MIGRATEUR".

jacquesJacques Perrin

JOURNAL_INTI

Pour revenir au film "JOURNAL INTIME", je conserverai longtemps cette atmosphère étrange et mélancolique de ce film, ou règne,l'amour, la désolation, la solitude, la fraternité..Il me semble qu'une partition musicale était l'Adagio d'Albinnoni. J'ai aimé la photographie de ce film qui a d'ailleurs remporté le "Ruban d'Argent" (Nastro d'argento) pour la meilleure photographie en couleurs sans oublier le Lion d'Or à la Mostra de Venise en 1962.

Pour ma part, c'est le meilleur film de l'oeuvre de Valerio Zurlini, avis aux éditeurs de se  dépêcher de l'éditer en DVD le plus rapidement possible, je sais que l'on peut trouver un autre film du cinéaste "LA FILLE A LA VALISE" avec Jacques Perrin et Claudia Cardinale.

A noter la présence de l'actrice Sylvie "La vieille dame indigne"de René Allio,"Le miroir à deux faces" de Cayatte avec Bourvil et Michèle Morgan, ou "Thérèse Raquin" avec Simone Signoret,Sylvie avait un rôle d'un silence terrifiant.

JOURNAL_INTI2

Il s'agit d'un des 100 films que j'ai le plus aimé

_____________________________________________________________________