Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
CINETOM
9 mars 2009

BOULEVARD DU CRÉPUSCULE de Billy Wilder

     SUNSET BOULEVARD

Coup de Coeur *****

de Billy Wilder                            1950

"Boulevard du Crépuscule"

2

                    836_b_boulevard_du_crepuscule

           1

1947_31947

201026170482

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_1950_diaporama_portraitwallpaper_7384_7237boulevard_du_crepuscule_1950_11_g

wallpaper_113876_7237

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_10

Joe Gillis
William HOLDEN
Norma Desmond                                                    
Gloria SWANSON
Max Von Mayerling
Erich Von STROHEIM
Betty Schaeffer
Nancy OLSON
Cecil B. De MILLE
Cecil B. De MILLE
Buster Keaton
Buster KEATON
 
   

 

Réalisateur                                Billy WILDER   
Scénario                                    Charles BRACKETT-Billy WILDER  
   

D'après le livre de                  Billy HAYES et William HOFFER                 

Adaptation et dialogues          Don MARSCHMAN      

 
Directeur de la photo              John F. SEITZ  
Décors                                Hans DREIER et John MEEHAN     
Musique                               Franz WAXMAN  
   
Producteur                           Charles BRACKETT   
   
Co-Producteur                      PARAMOUNT  

Distributeur                           CIC

Date de sortie : / 1950

Durée et synopsis :
110mn   - USA -Drame

__________________________________________________

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_6

sb_title

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_1

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_2

SunsetMaxtelefoon

7237__boulevard_du_crepuscule

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_1

poster8

SunsetDesmondFoto

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_2

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_12

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_3

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_3

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_7

JS1562647

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_4

poster3

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_7

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_9

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_10

43278

swanson_gloria10

swanson_gloria7

poster7

swanson_gloria9

7237__photo_boulevard_du_crepuscule

L'histoire commence par l'image du cadavre de Joe Gillis flottant dans une piscine, et c'est Joe Gillis lui-même qui entreprend de raconter comment il en est arrivé là. Petit scénariste sans grand avenir, poursuivi par ses créanciers, il se réfugie dans l'immense demeure à l'abandon de l'ancienne star du muet Norma Desmond, qui y vit seule avec son majordome et chauffeur Max (qui n'est autre que son premier mari). Norma veut faire du cinéma. Joe l'aide à mettre au point le scénario qu'elle a écrit pour son "come-back". Il devient son amant. Norma propose son scénario au metteur en scène de sa grande époque Cecil B. De Mille, qui ne peut l'accepter malgré son amitié pour elle. Joe qui a surtout essayé de se servir des relations de Norma cherche à rompre avec elle pour retrouver sa dignité et l'amour de Betty. Norma le tue par jalousie et sombre dans la folie. Quand la police vient l'arrêter, elle joue pour les actualités une scène qu'elle croit être celle du film qu'elle voulait tourner.

Cecil B. De Mille et Gloria Swanson

7237__7237_boulevard_du_crepuscule_sunset_boulevard__boulevard_du_crepuscule__05

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_6

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_8

poster6

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_4

boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_11

13477f8c_0efb_11de_bbac_dc70d8487057

swanson_gloria

7237__boulevard_du_crepuscule_aabill13

swanson_gloria2

7237__7237_boulevard_du_crepuscule_sunset_boulevard__boulevard_du_crepuscule__07

swanson_gloria3

photo_Boulevard_du_crepuscule_Sunset_Blvd__1950_5

boulevard_du_crepuscule_1950_07_g

sunset

sunsetboulevardpic

Sunset_20Boulevard_01

Capt_film

Pour tenir le rôle de Norma Desmond, la star du muet, le monstre sacré qui ne peut vivre sans public et sans admirateurs, Billy Wilder hésita entre Pola Négri, Bette Davis, Mary Pickford et Gloria Swanson, Gloria Swanson qui n'avait plus fait de Cinéma depuis près de vingt ans. Erich von Stroheim, le metteur en scène d'un de ses plus grands succès, "QUEEN KELLY", dont "Norma" revoit inlassablement les images, revint d'Europe pour être le mystérieux Von Mayerling. Une grande partie des amis de Norma Desmond dans le film sont d'anciennes gloires d'Hollywood dans leurs propres rôles : Buster Keaton, Anna Q. Nilsson, H. B. Warner, qui font de certaines scènes du film (comme la fameuse partie de bridge chez Norma) un véritable musée vivant. Cecil B. de Mille tient son propre rôle. Norma Desmond vient lui rendre visite sur le plateau de la Paramount où il tourne "SAMSON ET DALILAH". Au temps du cinéma muet, De Mille fut un des metteurs en scène attitrés de celle qui était alors l'une des plus grandes vedettes de son temps.d76e_1

Gloria Swanson fut nommée pour l'Oscar. La photographie d'une des scènes les plus célèbres du film servit de couverture au premier numéro d'une revue qui allait devenir célèbre : les Cahiers du Cinéma.

Perso, "Sunset Boulevard" est l'un des cent films que jai le plus aimé. J'ai découvert l'actrice Gloria Swanson grâce à la performance  de Billy Wilder, (qui a laissé ses lettres de noblesse dans la comédie) On ne peut contester la qualité de la photographie, de ce sublime flash-back, de l'interprétation magistrale de William Holden ("Le pont de la rivière Kwai", "Stalag 17").

Le caractère morbide et cruel de BOULEVARD DU CREPUSCULE est magistralement amplifié par les compositions , superbes , de deux comédiens : Gloria SWANSON et Erich von STROHEIM qui tournèrent ensemble pendant l'ère du muet "Queen Kelly" où von STROHEIM dirigea SWANSON) . Ils tiennent , ici , des rôles d'artistes déchus.

 

 

 

 

 

 

 

 

Erich Von Stroheim

stroheim_erich

Billy Wilder

poster2

swanson_gloria4

swanson_gloria5

swanson_gloria6

 

TELERAMA
Boulevard du Crépuscule est l'histoire d'une séduction et d'une chute, le conflit explicite de deux générations, le choc symbolique de deux époques : celle, déjà lointaine, du cinéma muet ; celle, naissante, des années 1950, qui verra des changements décisifs dans la structure de la production américaine. Billy Wilder n'est guère tendre pour le nouveau Hollywood, dont il égratigne le mercantilisme et l'âpreté ; il n'idéalise pas pour autant celui des années 1920, mais y trouve une grandeur déliquescente, une extravagance, un faste funèbre qui satisfont à la fois ses penchants expressionnistes (très affirmés à cette époque), son goût de la tragédie et son humour caustique.
Figure monstrueuse et pathétique, Norma Desmond trouve en Gloria Swanson une interprète d'exception, qui assume avec courage tous les excès de son personnage et nous offre une brillante recréation/stylisation de la gestuelle du muet. Norma n'incarne ni la vérité ni la mémoire de ce cinéma, mais en présente une distorsion pathologique, d'une troublante et surprenante majesté. Sa villa (aussi inquiétante que celle de miss Havisham dans Les Grandes Espérances), son opulente limousine, son étrange mari-mentor-majordome sont les reflets d'un temps aboli, d'un monde disparu dans lequel Joe Gillis se laissera entraîner par un mélange complexe de veulerie masochiste et de pitié…
Hollywood passe à tort pour une ville sans histoire. Surgie du néant, la capitale du cinéma s'est tournée vers ses propres créations pour se donner un statut culturel, faisant de l'image filmée sa référence suprême, son unique capital mythologique. Or, le cinéma est sans doute le plus fragile des arts. Le plus vorace aussi, qui exige sans cesse de nouveaux visages, de nouveaux corps. Norma Desmond succombe sous le poids écrasant de son image artificiellement préservée. Hollywood est une ville mortifère, anthropophage ; aucun film n'a mieux illustré cette réalité que Boulevard du Crépuscule

wallpaper_113115_7237boulevard_du_crepuscule_sunset_blvd_sunset_boulevard_5

__________________________

 

Publicité
Publicité
Commentaires
CINETOM
Publicité
Visiteurs
Ce mois ci 1 281
Depuis la création 1 708 599
Pages
Newsletter
8 abonnés
CINETOM
Derniers commentaires
Publicité