Merci à tout le corps médical qui se dévoue afin de sauver des vies humaines, tous les jours, avec courage et détermination. Merci mille fois de votre dévouement à un moment si crucial de la vie humaine. Merci aux Médecins, Aides-Soignants, Infirmiers, et tous les autres de toutes les corporations médicales ainsi que tout le personnel qui se dévoue pour nos nombreux retraités à domicile. Merci aux Caissières, Vigiles, Éboueurs, Buralistes, Chauffeurs-Livreurs, Coursiers, ainsi que tous ceux et celles que je n'ai pas cité mais tellement essentiel à la vie de tous les jours. Merci

AA01FMM2 (2)   

          FRED MacMURRAY                  1908 - 1991

           Acteur Américain  

AA01FMM1 (2)

 

Frederick Martin MacMurray, plus connu sous le nom de Fred MacMurray est né le 30 août 1908 à Kankakee dans l'Illinois. Fils d'un violoniste de concert, il devient saxophoniste et, ses études terminées, parcourt les Etats-Unis en jouant et en chantant dans un orchestre au début des années 30. Remarqué sur les scènes de Broadway en 1934, dont la pièce "Roberta", il se voit offrir un contrat par la Paramount, qui le fait débuter aussitôt en vedette.

Il perce véritablement l'année suivante, dans "Jeux de mains" (Hands Across,1935), avec Carole Lombard, comédie burlesque signée Mitchell Leisen, avec qui il fera encore neuf films. En 1936, à l'occasion du centième anniversaire du Texas, King Vidor et la Paramount avaient préparé le tournage de "La Légion des damnés" (The Texas Rangers) que refusa Gary Cooper. Fred MacMurray l'accepta en déclarant : "Chaque fois que Gary Cooper refuse un rôle, on me le propose. Je l'accepte toujours mais il y a beaucoup de ces rôles dont je ne suis pas fier..."Un an auparavant, il avait donné la réplique à l'actrice Katharine Hepburn dans "Désirs secrets" (Alice Adams,1935) de George Stevens. Quant au cinéaste Henry Hathaway, il lui propose d'incarner un ingénieur aux côtés de Henry Fonda et Sylvia Sidney dans "La Fille du bois maudit" (The Trail of the Lonesome Pine,1936).

AA01FMM37

 

Sugar Kane (Marilyn Monroe) : "Tu vois, chez moi, il se passe un truc avec les saxophonistes, je ne sais pas à quoi c'est dû, mais je suis comme figée sur place...". En fait, les nombreuses plaisanteries sur les saxophonistes de "Certains l'aiment chaud" (1959) peuvent sans doute être attribuées à Fred MacMurray. Quand, en 1943, Billy Wilder recherche désespérément l'acteur qui tiendra le rôle du meurtrier dans "Assurance sur la vie" (Double Indemnity,1944), il se tourne finalement vers Fred MacMurray, alors sous contrat à la Paramount. D'après Wilder, l'acteur réagit ainsi : "Bon sang, vous êtes en train de commettre l'erreur de votre vie. Je suis saxophoniste. Je ne peux pas jouer ça !" Cependant, il est excellent dans le rôle, alliant l'insolence du type grand, séduisant, qui sait où il met les pieds, avec ce soupçon de faiblesse roublarde, caractéristique de l'image de Fred MacMurray au cinéma. Le représentant en assurances, devenu meurtrier, qui succombe aux charmes de Barbara Stanwyck, se voit trahi par elle et court à sa perte, constitue le point fort de la carrière longue et bien remplie de l'acteur.

Il se spécialise très vite dans la comédie mondaine et sentimentale, devenant le fidèle partenaire et le parfait faire-valoir de quelques comédiennes très en vogue comme Claudette Colbert "Le Démon sur la ville" (Maid of Salem,1937) de Frank Lloyd ou "Je vais me marier" (The Bride Comes Home,1935) de Wesley Ruggles, Carole Lombard "Une Princesse à bord" (The Princess Comes Across,1936), "La Folle confession" (True Confession,1937) de Wesley Ruggles, Madeleine Carroll, Irene Dunne "Invitation au bonheur" (Invitation to Happiness,1939) de Wesley Ruggles, Jean Arthur. Mais la plupart des films auxquels il a participé à cette époque ne sont pas demeurés dans la mémoire des cinéphiles mise à part "Assurance sur la mort". En 1942, il est le secrétaire-gigolo de Rosalind Russell dans "Mon Secrétaire travaille la nuit" (Take A Letter Darling,1942), comédie de Mitchell Leisen où les rôles sont inversés, et le musicien débauché de "Quatre flirts et un coeur" (And The Angels Sing" (1943) ont tout naturellement conduit l'acteur au rôle de "Assurance sur la mort". C'est en incarnant ce criminel que Fred MacMurray donne une un nouvelle impulsion à sa carrière en se tournant vers le film noir et le cinéma dramatique. Le problème le plus délicat que le cinéaste Billy Wilder ait eu à résoudre en préparant ce film, fut paradoxalement le choix de l'acteur principal. Dès le début, Wilder pensa à Fred MacMurray qui était toujours sous contrat à la Paramounr et dont il voulait changer le personnage habituel, celui d'un héros de comédie. redoutant ce changement qui aurait risqué de choquer son public, Fred MacMurray refusa aussitôt le rôle et Wilder le proposa sans succès à Alan Ladd puis à George Raft. Wilder décida alors de revenir à la charge auprès de MacMurray qu'il harcela jusqu'à ce que ce dernier finisse par accepter, persuadé que la Paramount s'opposerait à ce choix qui était pour lui un véritable contre-emploi.

AA01FMM8

 En 1943, il sera à l'affiche d'un film d'espionnage : "Adove Suspicion" (1943) de Richard Thorpe avec Joan Crawford; puis quatre plus tard avec Ava Gardner dans "Singapour" (Singapore,1947) de John Brahm. Au cours des années 50, on le voit dans quelques titres dignes d'intérêt, "Le Voleur de minuit" (The Moonlighter,1953) de Roy Rowland avec Barbara Stanwyck, "Du plomb pour l'inspecteur" (Pushover,1954) de Richard Quine, "La Mousson" (The Rains of Ranchipur,1955) de Jean Negulesco avec Lana Turner et Richard Burton mais aussi "Toutes voiles sur Java" (Fair Wind to Java,1953) de Joseph Kane. Aux côtés de Bogart, dans "Ouragan sur le Caine" (The Caine Mutiny,1954) d'Edward Dmytryk, il est ce lieutenant par qui la méfiance arrive. Douglas Sirk l'emploie judicieusement dans "Demain est un autre jour" (There's Always Tomorrow,1956), sous les traits d'un mari malheureux et accablé, attiré par Barbara Stanwyck. Il est remarquable dans un petit rôle, confié à nouveau par Billy Wilder, celui du patron cynique, marié, qui voit Shirley McLaine en cachette dans "La Garçonnière" (The Apartment,1960), Oscar du meilleur film cette année-là. Vers cette époque, sa carrière chancelante prend une nouvelle orientation : il tourne, en vedette, une série de comédies produites par Walt Disney "Quelle vie de chien" (The Shaggy Dog,1959) et "Mont'là-dessus" (The Absent-Minded Professor,1961), entre autres. Il est apparut également dans une série télévisée, très suivie, "My Three Sons", puis en 1978, on le retrouve avec une pléiade d'acteurs dans "L'Inévitable Catastrophe" (The Swarm).  Sachant admirablement soigné sa popularité et placer son argent, il ne verra pratiquement jamais sa carrière connaître d'éclipse et, propriétaire d'innombrables biens immobiliers, il restera l'un des acteurs les plus riches d'Hollywood. Fred MacMurray décède le 5 novembre 1991 des suites d'une pneumonie, il avait 83 ans. 

 

  

                 Aller et retour -1935 - Wesley Ruggles

          AA01FMM21

                Désirs secrets - 1935 - George Stevens

          AA01FMM35

               Jeux de mains - 1935 - Mitchell Leisen

 

          AA01FMM53

 

               La Fille du Bois maudit - 1936 - Henry Hathaway              

          AA01FMM20

                   Une Princesse à bord - 1936 - William K. Howard

 

          AA01FMM64

 

                   La Folle confession - 1937 - Wesley Ruggles

          AA01FMM54

                                                      1940

          AA01FMM19            

             AA01FMM28

 

          AA01FMM41

 

         AA01FMM42

          AA01FMM18

 

          AA01FMM55

 

          AA01FMM61

 

          AA01FMM77

                   Au pays du rythme - 1942 - George Marshall           

AA01FMM51

                La Dangereuse aventure - 1943 - Mitchell Leisen        

          AA01FMM40

 

          AA01FMM45

               Quatre flirts et un coeur - 1944 - George Marshall 

          AA01FMM43

          AA01FMM6

 

          AA01FMM5

 

          AA01FMM7

 

                      Un Héritage sur les bras - 1945 - George Marshall

          AA01FMM17

 

          AA01FMM78

          AA01FMM67

                       L'Oeuf et moi - 1948 - Chester Erskine          

          AA01FMM13       

           

          AA01FMM46

          La Folle enquête - 1948 - King Vidor - Leslie Fenton

       AA01FMM57

AA01FMM56

 

AA01FMM73 AA01FMM72

 

          AA01FMM75

          AA01FMM37 

              Ma Femme et ses enfants - 1948 - Claude Binyon

AA01FMM69 

             Le Voleur de minuit - 1953 - Roy Rowland 

          AA01FMM62

          AA01FMM22

          AA01FMM23

         AA01FMM24

AA01FMM25 

 

               Du Plomb pour l'inspecteur - 1954 - Richard Quine

          AA01FMM14

 

          AA01FMM33

 

          AA01FMM39

 

           AA01FMM38

                 Le Doigt sur la gâchette - 1955 - Alfred L. Werker

           AA01FMM71

             Demain est un autre jour - 1956 - Douglas Sirk

          AA01FMM30

 

AA01FMM32

          AA01FMM31

          Une Arme pour un lâche - 1957 - Abner Biberman 

AA01FMM48

 

          AA01FMM49

 

            AA01FMM50

 

          AA01FMM60

          AA01FMM52

AA01FMM26

 

          AA01FMM47

 

              Quelle vie de chien ! - 1959 - Charles Barton  

          AA01FMM15

          AA01FMM9

 

AA01FMM10 AA01FMM11

               

          AA01FMM44

            AA01FMM29

 

          Demain des hommes - 1966 - Norman Tokar - Disney

          AA01FMM16

 

          AA01FMM76

            Le Plus heureux des  milliardaires - 1967 - Norman Yokar - Disney

          AA01FMM12 

             Charley et l'ange - 1973 - Vincent Mc Eveety

     

           AA01FMM59

               L'Inévitable catastrophe - 1978 - Irwin Allen         

          AA01FMM36