AA01SML2 (2)

AA01SML34

          SHIRLEY MacLAINE             1934  

           Actrice Américaine

AA01SML6 (2)

 ****************JOYEUX NOEL ******************

L'image de la femme excentrique et un peu fofolle que Shirley MacLaine incarna dans le film de Vincente Minnelli, "Comme un torrent" (Some Came Running,1959) deviendra comme indélébile et la suivra pendant toute sa carrière.

Shirley MacLaine est née le 24 avril 1934 à Richmond (Etats-Unis). Issue d'une famile d'artistes : d'un père chef d'orchestre et d'une mère comédienne. Son frère est le comédien Warren Beatty. Très tôt, Shirley et son frère cadet Warren Beatty sont poussés sur les planches par leur mère, professeur d'art dramatique. Après avoir achevé avec succès ses études universitaires, Shirley MacLaine par pour New York, à l'âge de 17 ans, où elle travaille comme styliste avant d'entrer dans le choeur de Broadway. Ensuite, elle remplace au pied levé Carol Haney dans une comédie produite à Broadway en 1954 "Pique-nique en pyjama". Le producteur Hal Wallis la remarque et lui fait signer un contrat d'engagement pour Hollywood.

Hitchcock la remarque également et l'engage pour une premier grand rôle au cinéma dans une comédie macabre "Mais qui a tué Harry?" (The Trouble With Harry?,1955). Elle obtient par la suite le premier rôle féminin, celui d'une princesse indienne dans "Le Tour du monde en 80 jours" (Around the World in 80 days,1956) mis en scène par Michael Anderson. Déjà remarquée dans "La vallée de la poudre" (The Sheepman,1958) de George Marshall avec Glenn Ford, "La Meneuse de jeu" (The Matchmarker,1958) de Joseph Anthony, "Vague de chaleur" (Hot Spell,1958) de Daniel Mann ou au tout début de sa carrière aux côtés du tandem extraordinaire Jerry Lewis et Dean Martin dans "Artistes et Modèles" (Artists and Models,1955) merveilleusement réalisé par Frank Tashlin.

AA01SML10

 

Shirley MacLaine connaît un grand succès dans "Comme un torrent", où elle joue le rôle d'une fille un peu naïve qui tombe amoureuse de Frank Sinatra. Après "Can-can" (1959) de Walter Lang où elle donne beaucoup d'elle-même interprétant des rôles aussi hétéroclites que celui d'une jeune apache ou d'une danseuse de french cancan, elle se voit offrir son meilleur rôle, dans son meilleur film : "La Garçonnière" (The Apartment,1960) magistralement réalisé par Billy Wilder. Jeune liftière qui, amoureuse de son patron, tente de se suicider à cause de lui, Shirley MacLaine incarne à la perfection cette fille naïve et touchante, auprès de Jack Lemmon. (Elle a obtenu le Golden Globe et le prix d'interprétation du Festival de Venise). Trois ans plus tard, Billy Wilder les réunit à nouveau dans l'adaptation d' "Irma la douce" (1963), où elle incarne une prostituée parisienne. Elle décroche un Oscar pour ces deux interprétations.

On la voit aussi dans "Madame Croque-maris" (What a way to Go,1964) de Jack Lee Thompson, mais initialement le film était prévu pour Marilyn Monroe, après le décès de celle-ci en août 1962, le producteur John Springer et Arthur Jacobs continua de chercher une remplaçante, contacta Elizabeth Taylor et Kim Novak, qui refusèrent puis se tourna vers Shirley MacLaine, qui accepta. La notoriété de l'actice à cette époque, ainsi que la pléiade d'acteurs et plein de surprises assurèent au film un notable succès.  

dans "Sept fois femmes" (Woman Times Seven,1967) de Vittorio de Sica et dans "Sweet Charity" (1968) de Bob Fosse. Dans "La Rumeur" (The Children's hour,1962) réalisé par William Wyler où elle incarne auprès d'Audrey Hepburn une institutrice accusée de penchants homosexuels, son jeu est aussi subtil qu'émouvant.

Au cours des deux dernières décennies, Shirley MacLaine s'est faite plus rare à l'écran, privilégiant ses propres tournées mondiales, ainsi que l'écriture et la promotion de ses livres de souvenirs et de réflexions. En dehors de sa vie d'actrice, Shirley MacLaine exerçait d'autres activités. Sur le plan politique, elle travailla avec Bob Kennedy en 1968. Elle monte son propre show télévisé, "Shirley's World", écrit et co-réalise "L'Autre moitié du ciel" (The Other Half Of the Sky,1975), long métrage sur le voyage qu'elle a fait en Chine en 1973. Elle publiera aussi deux biographies. Après quatre ans d'absence dans le monde du cinéma, elle revient avec un film totalement réussi : "Le Tournant de la vie" (The Turning Point,1977) d'Herbert Ross , où elle tient le rôle d'une ancienne danseuse ayant abandonné sa carrière pour se consacrer à sa vie de famille; il inaugurait aussi une galerie de personnages en demi-teintes plus mûrs et plus fragiles, marqués par le temps et l'expérience traversés par des crises d'identité et enclins à à la remise en question.

AA01SML70

  

Dans "Bienvenue M. Chance" (Being There,1979) de Hal Ashby elle incarne l'épouse d'un conseiller privé du Président des Etats-Unis qui prend fait et cause pour le candide et naïf Mister Chance, incarné par Peters Sellers dans son dernier film. Shirley MacLaine sera également la veuve d'un Président des Etats-Unis en perpétuelle conflit  avec son garde du corps interprété par Nicolas Cage dans "Un Ange gardien pour Tess" (Guarding Tess,1998) de Hugh Wilson. "Changement de saisons"A Change of Seasons,1980) de Richard Lang et "Loving Couples" (1980) remettent en cause la vie de couple en proposant l'alternative des relations extraconjugales. "Tendres passions" (Terms of Endearment ,1983) de James L. Brooks retrace trente ans de la vie d'Aurora Greenway, une texane atteinte d'un cancer qui désapprouve le mariage de sa fille. Le film vaudra à Shirley MacLaine le Golden Globe, le David Di Donatello, et surtout l'Oscar de la meilleure actrice ainsi que quatre autres Oscars dont celui du meilleur film et meilleur réalisateur.

En 1988, elle incarne le rôle-titre de "Madame Soustzka" de John Schlesinger, excentrique professeur de piano londonien, qui lui vaut le Golden Globe et le prix d'interprétation du Festival de Venise. Suivront alors trois films de "femmes": "Potins de femmes" (Steel Magnolias,1989) d'Herbert Ross, où elle partage notamment la vedette avec Sally Field, Julia Roberts, Dolly Parton et Daryl Hannah, "Bons baisers d'Hollywood" (Postcards From the Edge,1990) de Mike Nichols, dans lequel, aux côtés de Meryl Streep, elle incarne le couple tourmenté mère-fille Debbie Reynolds/Carrie Fisher, et enfin  "Quatre New-Yorkaises" (Used People,1992) dela réalisatrice anglaise Beeban Kidron, où, aux côtés de Marcello Mastroianni, Kathy Bates et Jessica Tandy, elle interprète une femme qui se prépare à affronter son veuvage, entourée de sa vieille mère et de ses filles.

Depuis son premier best-seller "Retenez-moi" (1970), Shirley MacLaine a notamment publié "Miroir secret" : mon plus grand rôle, ma vie", "Amour et Lumière", "Le Voyage intérieur" : à la recherche de l'harmonie, "Vivre sa vie", "Danser dans la lumière" et "Danser tant qu'il est temps". Elle a également interprété et co-dirigé la mini-série autobiographique "Out on a limb". Après avoir triomphé dans deux woman shows : "Shirley MacLaine on Broadway" et "If They Could See Me Now". Ce dernier spectacle, qui battit les records d'audience à New York, Los Angeles, Paris, Londres et Rio de Janeiro, servit de base à une émission télévisée homonyme qui remporta l'Emmy. Couronnée cinq fois à cette même récompense pour se six émissions spéciales Shirley MacLaine a accompli une nouvelle tournée aux Etats-Unis, au Japon, en Australie et en Angleterre en 1990. Elle a également participé à une série de concerts de Frank Sinatra à Los Angeles et à New York entre autres. On retiendra également sa participation à la suite de "Tendres Passions" avec "Etoile du soir" (The Evening Star,1996) de Robert Harling. Shirley MacLaine tourne une ultime fois en 2019 pour la production Disney dans "Noelle" de Marc Laurence.

 

          AA01SML24

AA01SML22 AA01SML23

AA01SML40 AA01SML39

             

AA01SML17 AA01SML18

                 La Vallée de la poudre - 1958 - George Marshall

 

          AA01SML74

 

          AA01SML46

                 La Meneuse de jeu - 1958- Joseph Anthony         

          AA01SML42

 

AA01SML43

          AA01SML27

 

           AA01SML26

 

Comme un torrent (1958) bande annonce

                  Une Fille très avertie - 1959 - Charles Walters

        

          AA01SML65

                   En lettres de feu - 1959 - Joseph Anthony

          AA01SML51

AA01SML33

          AA01SML35

          AA01SML10

 

       

          AA01SML12

 

               L'Inconnu de Las Vegas - 1960 - Lewis Milestone            

          AA01SML25

                      Il a suffit d'une nuit - 1961 - Joseph Anthony           

               AA01SML38

                      Anna et les Maories - 1961 - Charles Walters 

          AA01SML61

 

          AA01SML60

                       La Rumeur - 1961 - William Wyler       

          AA01SML31

 

          AA01SML3 (2)

          AA01SML66 

          

 

          AA01SML73

 

          AA01SML54

           

           AA01SML7

 

          AA01SML8

 

AA01SML9

 

          AA01SML72

                   La Rolls-Royce jaune - 1964 - Anthony Asquith          

         AA01SML28

 

                  L'Encombrant Monsieur Jones - 1965 - Jack Lee Thompson

           AA01SML52

 

          AA01SML71

                 Un Amant dans le grenier - 1968 - Joseph McGrath       

          AA01SML48

          AA01SML21

          AA01SML20

 

AA01SML13 AA01SML14

 

         

       AA01SML63

                         Possession meurtrière - 1972 - Waris Hussein

          AA01SML49

                      Le Tournant de la vie - 1977 - Herbert Ross    

              AA01SML37

 

                        L'Amour à quatre mains - 1980 - Jack Smight              

           AA01SML57

                        Changement de saisons - 1980 -Richard Lang          

            AA01SML67

                 Tendres passions - 1983 - James L. Brooks         

          AA01SML70

          AA01SML15

AA01SML16 

          AA01SML58

                   Potins de femmes - 1989 - Herbert Ross 

          AA01SML19

 

          

          AA01SML69

                Bons baisers d'Hollywood - 1990 - Mike Nichols

           AA01SML44

 

            AA01SML45

 

          AA01SML68

               Un Ange gardien pour Tess - 1994 - Hugh Wilson

          AA01SML36

 

                 Etoile du soir - 1996 - Robert Harling

          AA01SML47

AA01SML30 AA01SML29

 

                                                                       La Rumeur court - 2005 - Rob Reiner 

 

AA01SML41    AA01SML32

 

AA01SML55 AA01SML50

       Walter Matthau - Shirley MacLaine - Jack Lemmon 

AA01SML1 (2)

 

 

*Affiche-cine * Cinetom

 

___________________________