ROGER HANIN                                  1925 - 2015     

                   Acteur, Cinéaste, Ecrivain Français

 

               adrog

                             sap57_u282223vk_p

Roger Hanin restera l'un des grands monstres sacrés du cinéma français du XXème siècle. Il a su s'imposer avec "La valse du Gorille", remplacant ainsi un autre géant du cinéma Lino Ventura. On le vit aux côtés d'Alain Delon et Renato Salvatori dans "Rocco et ses frères" de Luchino Visconti. Il poursuit en ayant le rôle principal de "L'affaire d'une nuit" d'Henri Verneuil. Sans oublier la série du "Tigre". En deuxième partie de carrière, il obtient une popularité sans faille, d'abord en incarnant le pied-noir le plus célèbre de France sous la direction d'Alexandre Arcady "Le Coup de Sirocco", "Le Grand Pardon", "Le Grand Carnaval"...Puis dans la série policière devenu célèbre : "Navarro".

Films préférés : "Rocco et ses frères" de Visconti, "L'affaire d'une nuit" de Henri Verneuil, "La Marche sur Rome" de Dino Risi, "Le Clair de Terre" de Guy Gilles, "Les Aveux les plus doux" de Edouard Molinaro, "La Poursuite sauvage" de Daniel Mann (avec William Holden, Ernest Borgnine et Susan Hayward), "Le Coup de Sirocco", "Le Grand Pardon" et "Le Grand Carnaval" de Alexandre Arcady, "Attention ! une femme peut-en cacher une autre" de Georges Lautner, "Train d'enfer" et "Soleil" (avec Sophial Loren et Philippe Noiret) de Roger Hanin, et "Le Nombril du monde" d'Ariel Zetoun (avec Michel Boujenah) 

 

               08_542789

 

Acteur  Français né le 20 octobre 1925 à Alger. Fils de Victorine Hanin et de Joseph Lévy, employé des postes, Roger Hanin partage sa prime jeunesse entre la plage et les cinémas de la capitale algérienne. Suite à une malade infantile, le jeune garçon est obligé de pratiquer des disciplines sportives. Ayant acquis ses deux baccalauréats, il s'enrôle dans l'aviation. Le sport n'est pas oublié pour autant, il devient champion de France de basket-ball et première série de ping-pong.

Roger Hanin déclara : "Quand ma photo était publiée dans "L'Echo d'Alger" ou "La Dépêche algérienne, c'était pour moi plus grandiose que "Paris Match aujourd'hui". Son ami Arsène Benaïm énonce (dans "Roger Hanin : Quelle vie !" Editions Chêne) "Après l'obtention d'une bourse pour ses bons résultats, Roger sent qu'il ne veut plus vivre en Algérie, dans cette Algérie... Le froid parisien viendra rafraîchir ses ardeurs vagabondes, mais la complicité et la présence infaillible de Nono, l'ami indéfectible, réchauffent le jeune algérois ébahi par la capitale."   

il suit des études de pharmacie à Paris, un ami décorateur de cinéma lui permet de faire de la figuration en 1952 dans "Le Chemin de Damas". Enthousiasmé par  ces modestes débuts, Roger Hanin décide d'en faire son métier et s'inscrit au court d'art dramatique avec René Simon et Michel Vitold. Son imposante stature de sportif lui vaut d'être cantonné dans des rôles de durs, notamment dans "Gas-Oil" (1955) de Gilles Grangier avec Jean Gabin pour l'interprétation principale. Roger Hanin lui rendit hommage  en disant que "Gabin a été mon père professionnel et mon modèle. Insurpassable, il avait l'oeil du conquérant affectueux. Merci Jean. Quant au cinéaste de "Gas-Oil" : il dit : "Et salut à Gilles Grangier, l'un de ses metteurs en scène préférés qui m'a toujours accepté." 

Roger Hanin considére que ses débuts au cinéma se situe en 1955 avec la sortie du film "Série Noire" de Pierre Foucaud avec Robert Hossein et Henri Vidal. Dès lors, il enchaîne plusieurs tournages, avec le cinéaste André Hunebelle "L'impossible Monsieur Pipelet" (1955), Alex Joffé :"Les Hussards" (1955),  Henri Decoin :"Le feu aux poudres" et Jules Dassin : "Celui qui doit mourir" (1957). Cependant, il lui faudra attendre la sortie du film "La Valse du Gorille" (1959) réalisé par Bernard Borderie pour constater le début de notoriété de Roger Hanin. Il reprenait le rôle crée à l'écran par Lino Ventura.

Le 4 août 1959, Roger Hanin et Christine Gouze-Réal se marient. Leurs complicités à la vie comme dans le travail dura pendant quarante-trois années. Il fait une création remarquée dans "L'Affaire d'une nuit" en 1960 aux côtés de Pascale Petit et Pierre Mondy sous la direction d'Henri Verneuil. On le retrouve également dans le chef d'oeuvre de Visconti : "Rocco et ses frères" (Rocco e i suoi fratelli, 1960) aux côtés de Alain Delon et Renato Salvatori.42_15822956

Dans "Vive Henri IV, Vive l'amour" (1960) de Claude Autant-Lara, il incarne Ravaillac, dans "Le Miracle des Loups" (1961) du réalisateur André Hunebelle, il est Charles Le Téméraire. Dans "Les Bras de la nuit", adapté d'un roman de Frédéric Darc, il donne la réplique à Danielle Darrieux.

Au théâtre, Roger Hanin interprète "Othello", "Macbeth", "Lorenzaccio", différents rôles qui lui permettent d'affirmer sa forte personnalité et son talent incontestable. C'est avec "Le Tigre aime la chair fraîche" (1964) mise en scène par Claude Chabrol que Roger Hanin commence à avoir une grande renommée. Il se lance dans l'écriture et sous le pseudonyme d'Antoine Flachot il écrit notamment les aventures du Tigre et le scénario d' "Un Mari à prix fixe" (1963) de Claude Givray.

Roger Hanin va petit à petit se lasser de n'interpréter que des rôles de durs au cinéma. Dèçu il prend ses distances vis-à- vis de ce métier. Il devient metteur en scène et réalise deux films : "Le Faux-Cul" (1975) avec Bernard Blier et "Le Protecteur" (1974) avec Georges Géret, Robert Hossein, Jean Servais et Juliet Bertho.

 

 

 

la_mome_vert_de_gris  serie_noire01

                            gas_oil01

    les_hussards01  les_salauds_vont_en_enfer

le_feu_aux_poudres  escapade01

             celui_qui_doit_mourir01

      tamango          33245285_p

                            la_chatte02

                    49623594_p

                      434207

206979 du_rififi_chez_les_femmes

    le_fric  la_sentence

             19_0461_p01

                          la_valse_du_gorille

             22_0047_p01

                            rocco_et_ses_freres                           

             rocco_et_ses_freres_rocco_e_i_suoi_fratelli_1960_reference   

             42_24080084    

             42_26745938                  

                      laffaireaff

              laffaire3

              laffaire

              laffaire2

                  l_ennemi_dans_l_ombre01    

               ennemi_dans_l_ombre_1960_01_g

                              vive_henri_4_vive_l_amour

                            a_bout_de_souffle03

                            miracledesloupsle1961bm  

               miracle_des_loups_1960_17_g

               miracle_des_loups_1960_05_g

               miracle_des_loups_1960_07_g

                                  LE_MIRACLE_DES_LOUPS_1961_reference

les_ennemis carillons_sans_joie   

le_gorille_a_mordu_l_archeveque  alegorille

                  gorille_a_mordu_l_archev_ii05_g 

  Marche_20sur_20Rome_20_la_ Marche_20sur_20Rome_20_la__20_A_

vacances_portugaises  835587783_L 

                            le_tigre_chair_fraiche   

                        apasseport

                            le_tigre_se_parfume_a_la_dynamite01

       carre_de_dames_pour_un_as01   le_solitaire_passe_a_l_attaque

                   847451094_L

                           abruno

                                 le_clair_de_terre

                         les_aveux_les_plus_doux

            42_19112359

                            274011      

                            big_guns 

En 1978, Alexandre Arcady lui propose le rôle d'un pied-noir pendant les évènements d' Algérie jusqu'a son rapatriement en métropole et les conséquences de ce bouleversement. Le résultat fut un étonnant succès commercial. Avec "Le Coup de Sirocco" (1979) Roger Hanin devient le porte parole et l'ambassadeur de toute une catégorie de Français.. Dès lors, il sera souvent confronté aux rôles de pied-noir. A commencer par Alexandre Arcady avec qui il tournera "Le Grand Pardon"  qui a été inspiré au réalisateur par un fait-divers. Il y a quelques années, la police a abattu deux truands pieds-noirs" en pleine rue, à bout portant. Cet évènement indigna Arcady car il prouvait que, selon leur appartenance religieuse ou ethnique, les truands n'ont pas les mêmes droits. Il a fallut deux ans et demi pour mettre sur papier l'action et les comportement des 52 personnages du film. On peut citer au côté de Roger Hanin : Bernard Giraudeau, Jean-Louis Trintignant, Richard Berry, Clio Goldsmith, Anny Duperey, Gérard Darmon, Jean-Pierre Bacri, Armand Mestral, Richard Bohringer, Robert Hossein...

Pour "Train d'enfer" (1985), Roger Hanin et son scénariste Jean Curtelin se sont inspirés d'un divers authentique : en novembre 1983, un algérien était défenestré par trois jeunes, dans le train Bordeaux-Vintimille. Roger Hanin, qui signe son troisième film a déclaré avoir conçu "Train d'enfer" "sur le coup d'une indignation" et parce qu'il est lui-même fils d'immigrés, né juif, né pauvre et resté près de ses origines". Cependant, il a précisé qu'il avait voulu aussi "faire un spectacle, un "thriller" pour éviter le plaidoyer ennuyeux et sentencieux". Le scénariste Jean Curtelin avait déclaré "Pour moi, le racisme est le fruit de la bêtise humaine..." a déclaré Curtelin.

C'est l'épouse de Roger Hanin, Christine Gouze-Rénal qui produisit "La Rumba" (1986), illustrant à son tour les convictions idéologiques de son réalisateur-interprète. Ce fut l'une des dernières apparitions de Lino Ventura au cinéma, mort quelques mois plus tard,  il figurait ici dans un rôle amical non crédité, sous la direction et aux côtés de celui qui, quelque vingt-cinq ans plus tôt, lui avait succédé dans le rôle du "Gorille". Les deux acteurs n'avaient jusqu'alors jamais été partenaires.                   

               

                42_19060467

                 42_18046277

                 42_18046276            

                                 grand_pardon

              le_grand_pardon_2   

              42_17646418

             07_0004_p01

              42_17690769

              A42_17646416_1_

                               364874

              42_17646376

             42_17646377

            42_17646364

                            364849

             01_0320_p02

                                 l_etincelle

              42_17690769

                            362392

           20_0318_p01

                      04_0518_a01

             04_0518_p03

            04_0518_p04

                                grand_pardon2                            

              07_0765_p01

                           834848004_L

              0000319516_018                

            0000319516_009

            0000319516_006

            0000329196_001

A SUIVRE PROCHAINEMENT

          

 

1952 : Le Chemin de Damas de Max Glass
1953 : La Môme vert-de-gris de Bernard Borderie
1955 : Série noire de Pierre Foucaud
1955 : Les Hussards d'Alex Joffé :
1955 : Gas-Oil de Gilles Grangier
1956 : Vous pigez de Pierre Chevalier
1957 : Celui qui doit mourir de Jules Dassin
1957 : Escapade de Ralph Habib
1958 : Tamango de John Berry
1958 : Sois belle et tais-toi de Marc Allégret

1958 : Une balle dans le canon de Michel Deville
1958 : Un drôle de dimanche de Marc Allégret
1958 : Le Désordre et la Nuit de Gilles Grangieri
1958 : La Chatte de Henri Decoin
1959 : La Sentence de Jean Valère
1959 : Le Fric de Maurice Cloche
1959 : Ramuntcho de Pierre Schoendoerffer
1959 : Du rififi chez les femmes d’Alex Joffé
1959 : La Valse du Gorille de Bernard Borderie
1959 : À bout de souffle de Jean-Luc Godard
1960 : Petit jour de Jackie Pierre :
1960 : l'Ennemi dans l'ombre de Charles Gérard
1960 : Rocco et ses frères de Luchino Visconti
1960 : L'Affaire d'une nuit d'Henri Verneuil
1961 : Le Miracle des loups d'André Hunebelle
1961 : Vive Henri IV, vive l'amour de Claude Autant-Lara
1961 : Les Bras de la nuit de Jacques Guymont :
1962 : Les Ennemis d'Édouard Molinaro
1962 : La Marche sur Rome de Dino Risi
1962 : Le Gorille a mordu l'archevêque de Maurice Labro
1964 : Le Tigre aime la chair fraîche de Claude Chabrol
1964 : Marie-Chantal contre le docteur Kha de Claude Chabrol
1965 : Le Tigre se parfume à la dynamite de Claude Chabrol
1965 : Corrida pour un espion de Maurice Labro
1966 : Carré de dames pour un as de Jacques Poitrenaud
1966 : Les 13 fiancées de Fu Manchu (The Brides of Fu Manchu) de Don Sharp
1967 : Le Canard en fer blanc de Jacques Poitrenaud
1968 : Les Hommes de Las Vegas d’Antonio Isasi-Isasmendi
1969 : Clair de terre de Guy Gilles
1969 : Bruno, l'enfant du dimanche
1971 : Une femme libre de Claude Pierson
1971 : Les Aveux les plus doux de Edouard Molinaro
1973 : Les Grands Fusils de Duccio Tessari
1973 : Le Concierge de Jean Girault
1973 : Le Protecteur de Roger Hanin
1975 : Le Faux-cul de Roger Hanin
1977 : La mort du Téméraire de Roger Viry-Babel
1978 : L'Amant de poche de Bernard Queysanne :
1978 : Le Coup de sirocco de Alexandre Arcady : Albert Narboni
1978 : Le Sucre de Jacques Rouffio : Kerbaoui
1979 : Certaines Nouvelles de Jacques Davila : Georges
1981 : Le Grand Pardon de Alexandre Arcady : Raymond Bettoun
1982 : Les Misérables de Robert Hossein : L'aubergiste
1982 : La Baraka de Jean Valère : Aimé Prado
1983 : Attention ! Une femme peut en cacher une autre de Georges Lautner : Philippe
1983 : Le Grand Carnaval d'Alexandre Arcady :
1984 : Train d'enfer de Roger Hanin :

1985 : La Galette du roi de Jean-Michel Ribes : Victor Harris
1986 : La Rumba de Roger Hanin : Beppo Manzoni
1987 : Dernier Été à Tanger d'Alexandre Arcady : William Barres
1988 : L'Union sacrée d'Alexandre Arcady : Léon Atlan
1989 : L'Orchestre rouge de Jacques Rouffio : Berzine
1990 : Jean Galmot, aventurier d'Alain Maline : Georges Picard
1992 : Le Grand Pardon 2 d'Alexandre Arcady : Raymond Bettoun
1993 : Le Nombril du monde d'Ariel Zeitoun : Scali
1997 : Soleil de Roger Hanin : Professeur Lévy

Réalisateur

1973 : Le Protecteur
1975 : Le Faux-cul
1984 : Train d'enfer
1986 : La Rumba
1997 : Soleil

Séries télévisées

Il etait un musicien (TV, 1978)
Navarro

                  9000033966_002
Maître Da Costa série télévisée de Bob Swaim d'après Frédéric Dard

                                              

                                  0000310827_004
Le Gorille (TV, 1990)

Télévision

1971 : Prière pour Éléna d'Abder Isker : Enrico Segura
1980 : Au bon beurre d'Édouard Molinaro : Charles-Hubert Poissonnard

                  42_16257587

                                42_16204251
1983 : Le Crime de Pierre Lacaze de Jean Delannoy : Pierre Lacaze
1995 : Samson le magnifique d'Étienne Périer : Jacques Brachart
1996 : Une femme explosive de Jacques Deray : Muller
1999 : La Femme du boulanger de Nicolas Ribowski : Aimable, le boulanger
2000 : La Trilogie Marseillaise : Marius de Nicolas Ribowski : César
2000 : La Trilogie Marseillaise : Fanny de Nicolas Ribowski : César
2000 : La Trilogie Marseillaise : César de Nicolas Ribowski : César
2000 : Anibal de Pierre Boutron : L'acteur
2001 : L'Etrange Monsieur Joseph de Josée Dayan : Joseph Joanovici
2003 : Ne meurs pas de José Pinheiro : Dalembert
2004 : Mademoiselle Navarro de Jean Sagols
2006 : La Femme et le pantin d'Alain Schwarzstein : Charles Mathéo
2007 : Roger Hanin, toute une vie de Hugues de Rosière (documentaire)

                              _______________________

                  42_16412509

42_18077816 42_18838077

                  42_17116473

                 11274_roger_hanin

                     Avec son épouse Christine Gouze-Rénal

                  0000275977_013

                                       0000296405_007

  *Semaine du 24 décembre 2010   "Clark Gable" disparu, il y a 50 ans.