MORT DE L'ACTEUR AMÉRICAIN 

          VAN JOHNSON

0van

L'acteur américain Van Johnson, 92 ans, vient de s'éteindre le 12 décembre 2008, dans un centre pour artiste du troisième age, à New York. Il avait connu son heure de gloire dans les années 1940-1950...

On se souvient de lui dans des films comme "Trente secondes sur Tokyo" aux côtés de Spencer Tracy, "Ouragan sur le Caine" avec Humphrey Bogart, "La Dernière Fois que j'ai vu Paris" avec Elizabeth Taylor, "Brigadoon" de Vincente Minnelli avec Gene Kelly.

La dernière apparition de Van Johnson sur le grand écran remonte à 1992 dans "Clowning Around"dans lequel un jeune acteur australien faisait ses débuts : le regrétté Heat Ledger

                   87

                 dc49jprm_770grgzf2dh_b

Comédien américain d’origine suédoise né Charles Van Johnson le 25 août 1916 à Newport (Rhode Island). Il décède le 12 décembre 2008 à l'âge de 92 ans. Il fait ses débuts sur les scènes de Broadway en 1936 comme danseur et chorus boy dans “New Faces”, et se fait remarquer en 1940 aux côtés de Gene Kelly dans le musical “Pal Joey”. Appelé à Hollywood, il fait deux apparitions, à la RKO dans "Too Many Girls" et la Warner Bros. dans "Murder in The Big House", avant de signer en 1942 un contrat d’exclusivité avec la Metro-Goldwyn-Mayer qui le fait débuter dans un petit rôle de "The War Against Mrs. Hadley". 

En allant tourner un bout d’essai pour "La Flamme sacrée" (Keeper of the Flame) de George Cukor avec Spencer Tracy, il est victime d’un très grave accident de voiture qui lui vaudra de porter toute sa vie une plaque de métal dans la tête et d’être dispensé de service armé. Conséquence directe, la mobilisation de la majorité des acteurs de l’époque favorise sa rapide ascension. Dès 1942, il remplace Lew Ayres comme jeune assistant de Lionel Barrymore dans "Dr. Gillespie's New Assistant", le premier “Dr Gillespie” qui succède à la prolifique et populaire série du “Dr Kildare” ; il sera trois autres fois le jeune docteur Red Addams dans "Dr. Gillespie's Criminal Case", "Three Men in White" et "Between Two Women". 


Mais entre-temps, il aura été le partenaire de Greer Garson dans "Madame Curie" (1943), de Mickey Rooney dans "Et la vie continue" (1943), et de Spencer Tracy dans "Un Nommé Joe" (1943). Il retrouvera Tracy dans "Trente secondes sur Tokyo" (1944), et aura accédé à la tête d’affiche avec "Deux jeunes et un marin" (1944). Son apparence toujours juvénile de blond-roux aux yeux bleus, en fera très vite l’idole des adolescentes qui voient en lui le fiancé idéal et les mères le gendre de rêve. Il restera fidèle au studio MGM jusqu’au milieu des années cinquante.

Au cours de l’immédiat après-guerre, Van Johnson, qui fait partie des stars les plus populaires de la Metro-Goldwyn-Mayer, se fait remarquer dans des rôles de composition face aux plus grands comme Clark Gable, Walter Pidgeon et Brian Donlevy dans "Tragique décision", ou Spencer Tracy et Katherine Hepburn dans "L’Enjeu". Puis il fait preuve d’une autorité qu’il n’avait jamais eu l’occasion d’exprimer dans "Bastogne", qui demeurera sans doute l’un des sommets de sa carrière. Le projet d'un film sur la bataille de Bastogne et la conduite héroïque de la 101e division aéroportée (surnommée "The Screaming Eagles') remonte à 1947. Dore Schary, alors chef de production à la RKO, en commande le scénario à Robeil Pirosh, qui avait lui-même vécu ces événements. Alors que le script est presque achevé, Howard Hughes rachète la RKO et Dore Schary emporte son projet à la MGM où il est devenu vice-Président. Le film (que William Wellman définissait simplement comme "l'histoire d'un groupe d'hommes épuisés") est entièrement tourné en studio. Malgré les doutes de Louis B Mayer, il remporte un immense succès et obtient les Oscars 1950 du meilleur scénario et de la meilleure photographie. 

Au milieu des années cinquante, la maturité aidant, il quitte la M.G.M. pour devenir acteur « free lance ». Il fait sensation à la Columbia, en officier rongé par l’indécision face à Humphrey Bogart dans "Ouragan sur le Caine", le film fût un grand succès, puis revient à la M.G.M. pour tenir honorablement sa place en « faire-valoir » de Gene Kelly et Cyd Charisse dans "Brigadoon". Gene Kelly et Vincente Minnelli projettent de tourner les extérieurs en Écosse. Des restrictions financières contraignent les producteurs à réaliser le film entièrement en studio, en Cinémascope. Pour Minnelli ce sera sa première confrontation avec l'écran large. Il s'entoure de collaborateurs prestigieux : Joseph Ruttenberg pour la photo (il a signé entre autres l'image de "Fury", "Mrs Miniver", "Jules César", "Gigi", "Kismet"); Irene Sharaff pour les costumes (elle a conçu ceux des plus célèbres "musicals"), Preston Ames et Cedric Gibbons pour les décors. Cedric Gibbons, qui dessina la statuette de l'"Oscar", dirigeait le département artistique de la "Metro-Goldwyn-Mayer.

Il parvient également à émouvoir en amoureux tourmenté de Deborah Kerr dans "Vivre un grand amour" (1955)(Columbia) et campe un impressionnant écrivain aveugle dans " À 23 pas du mystère" (1956) (20th Century-Fox). Mais il est victime, comme la majorité de sa profession, de la fin de la politique des grands studios et trouve de plus en plus difficilement des emplois. Dans les années soixante et soixante-dix, il doit, comme beaucoup de ses camarades, venir travailler en Europe. Le prestige de sa carrière s’en ressent. Il tourne en Angleterre "Espions en uniformes" (1958), "Fils de forçat" (1959) de Jack Cardiff, "Cri d'angoisse" (1959), puis dans des petits budgets italiens et des coproductions italo-franco-allemande ou espagnoles.

Aux États-Unis, il consacre une grande partie de ses activités au théâtre et à la télévision, apparaissant dans quantité de films et de miniséries. En 1985, il triomphe à Broadway en remplaçant Gene Barry dans l’adaptation musicale de “La Cage aux Folles”. Il a été marié de 1947 à 1968 à l’actrice Eve Lynn, l’ex-femme de Keenan Wynn, dont il a eu une fille. Initié en 1952 par Gary Cooper, il a, depuis cette époque, consacré ses loisirs à la peinture.

 

Les Blanches falaises de Douvres (1944) de Clarence Brown

    les_blanches_falaises_de_douvre 34276989_p

        joe

p12211thirtysecondsTHIRTYSECONDSVan_20Johnson

dc49jprm_772rbzzxkf5_b6790075

Frisson d'amour (Thrill of a romance) (1945) de Richard Thorpe

frisson_d_amour     week_end

Johnson__20Van_20_Week_End_20at_20the_20Waldorf__01

Eve eternelle (1946) de Edward Buzzell

eve_eternelle

La Mariée est folle (1948) de Norman Taurog

                la_marie_est_folle

 

tragique_decision 46638tragique_decision

L'enjeu (1948) de  Frank Capra

l_enjeu008862_4N7CD

Bastogne2322429bastogn01

bastogne

bastogne2bastogne4

Capitaine sans loi (1952) de Clarence Brown

318004730_L

La Scène du crime (1949) de Roy Rowland

0van2_la_sc_ne_du_crime

MOTHER_IS_A_FRESHMAN__border_MM

In the Good old summertime avec Judy Garland et Van Johnson

ingoodoldsummertime_stvanjohnsonetjudygarland

Tout ou rien (1951) de Robert Pirosh

tout_ou_rien

Too_20Young_20PosterTOO_YOUNG_TO_KISS

Capitaine sans loi (Plymouth adventure) (1952) de Clarence Brown

capitaine_sans_loicapitainecapitaine2capitaine3

Drôle de meurtre (1953) de Don Weis

Remains_to_be_Seen

drole_de_meurtre4drole_de_meurtre2drole_de_meutredrole_de_meurtre3

Confidentially Connie (1953) d'Edward Buzzell

 

condidentiality2confidentialityconfidentiality_1953

043c2ec6c6390dd0ac5519190a57c88c1183_b

          cainemutinycaine3

CaineMutiny19fredm1_400x300_080820081006

fredm2_400x300_080820081008 CaineMutiny19

19632417_p

ouragan_sur_le_caine_54_02_g

0van_ouragan

ouou2ou3

A001201263882_johnson_van_paris_341

28007159_MV5BMTI3MzIyNjMzNV5BMl5BanBnXkFtZTYwNzMyMjU2_1__V1__SX450_SY325_

                    ghy

L'Escadrille Panthère (Men of the fighting lady) d'Andrew Marton

l_escadrille_panth_rel_escadrille_panth_re2

 

brigadoon258621330_L318001730_L0van_brigadoon


432660van_vivre_un_grandvivre_un_grand2vivre_un_grand_amour01

Le fond de la bouteille (1956) d'Henry Hathaway

bottom_of_the_bottlele_fond_de_lale_fond_de_la_bouteille

le_fond_de_la_bouteille4

 

Miracle in the rain (1956) de Rudolph Maté

0085391107446

miracle

miracle2

miracle4

258689730_La_23_pasa_23_pas3

affiche_Au_bord_du_volcan_Action_of_the_Tiger_1957_1

Espions en uniforme (The Last blitzkrieg) d'Artur Dreifuss

 

espions

espions6

espions7espions9

Fils de forçat (1959) de Jack Cardiff

fils_de_for_at

1963

wives_and_lovers

 

YoursMineOurs11

Divorce American Style (1967) de Bud Yorkin

divorce01divorce02

 

Sous les ordres du führer (1970) d'Enzo Castellari

46010835449795_L

 

                  0van_sous_les_ordres

          19701970_2


_______________________________________

824663182_L2593891416_fe6deea6f5

081212johnsonvanjohnson_vanhansispics

2_12_07_08Johnson1300px_Van_Johnson_in_The_Human_Comedy_trailer

260px_Van_Johnson_in_High_Barbaree_trailer 340x12

7639122_0  93_1_b0van2

47 300h

610x2

1940s_20__2050s_20Van_20Johnson_20at_20MIA_20tit_20counter_201 5823o_VAN_JOHNSONActorVanJohnsonvanjohnsonVan_Johnson_1205406cvanjohnson_lbshearer074number_24dance_with

phpThumb_generated_thumbnailjpg1440121vintagevan

dc49jprm_779gkv2xths_bcvr40s_pwvan

c

2008_12_13T003703Z_01_BTRE4BB1OPF00_RTROPTP_2_ENTERTAINMENT_US_VANJOHNSON_dmn350340x

vanjohnsoninlacage610x

Filmographie

- 1940
TOO MANY GIRLS (George Abbott).
- 1942
MURDER IN THE BIG HOUSE (B. Reeves Eason)
THE WAR AGAINST MRS. HADLEY (Harold S. Bucquet)
JE TE RETROUVERAI (Somewhere I’ll Find You, Wesley Ruggles)
DR. GILLESPIE’S NEW ASSISTANT (Willis Goldbeck).
- 1943
MADAME CURIE (id., Mervyn Le Roy)
UN NOMMÉ JOE (A Guy Named Joe, Victor Fleming)
PILOT N° 5 (George Sidney)
ET LA VIE CONTINUE (The Human Comedy, Clarence Brown)
DR. GILLESPIE’S CRIMINAL CASE (Willis Goldbeck).
- 1944
LES BLANCHES FALAISES DE DOUVRES (The White Cliffs of Dover, Clarence Brown)
DEUX JEUNES ET UN MARIN (Two Girls and a Sailor, Richard Thorpe)
THREE MEN IN WHITE (Willis Goldbeck)
TRENTE SECONDES SUR TOKYO (Thirty Seconds Over Tokyo, Mervyn Le Roy)
BETWEEN TWO WOMEN (Willis Goldbeck).
- 1945
FRISSON D’AMOUR (Thrill of a Romance, Richard Thorpe)
WEEK-END AU WALDORF (Week-End at the Waldorf, Robert Z. Leonard).
- 1946
ZIEGFELD FOLLIES (id, Vincente Minnelli, apparition)
EVE ÉTERNELLE (Easy To Wed, Edward Buzzell)
PAS DE CONGÉ, PAS D’AMOUR (No Leave, No Love, Charles Martin)
LA PLUIE QUI CHANTE (Till the Clouds Roll By, Richard Whorf).
- 1947
THE ROMANCE OF ROSY RIDGE (Roy Rowland)
L’ÎLE ENCHANTÉE (High Barbaree, Jack Conway).
- 1948
LA MARIÉE EST FOLLE (The Bride Goes Wild, Norman Taurog)
L’ENJEU (State of the Union, Frank Capra)
TRAGIQUE DÉCISION (Command Decision, Sam Wood).
- 1949
BASTOGNE (Battleground, William A. Wellman)
LA SCÈNE DU CRIME (Scene of the Crime, Roy Rowland)
MOTHER IS A FRESHMAN (Lloyd Bacon)
IN THE GOOD OLD SUMMERTIME (Robert Z. Leonard).
- 1950
THE BIG HANGOVER (Norman Krasna)
JAMAIS DEUX SANS TOI (Duchess of Idaho, Robert Z. Leonard)
GROUNDS FOR MARRIAGE (Robert Z. Leonard).
- 1951
THREE GUYS NAMED MIKE (Charles Walters)
TOUT OU RIEN (Go For Broke !, Robert Pirosh)
IT’S A BIG COUNTRY (collectif, sketch de William Wellman)
TOO YOUNG TO KISS (Robert Z. Leonard).
- 1952
WHEN IN ROME (Clarence Brown)
INVITATION (Gottfried Reinhardt)
CAPITAINE SANS LOI (Plymouth Adventure, Clarence Brown)
WASHINGTON STORY (Robert Pirosh).
- 1953
DRÔLE DE MEURTRE (Remains To Be Seen, Don Weis)
DÉSIR D’AMOUR (Easy To Love, Ch. Walters)
CONFIDENTIALLY CONNIE (Edward Buzzell).
- 1954
OURAGAN SUR LE CAINE (The Caine Mutiny, E. Dmytryk)

LA DERNIÈRE FOIS QUE J’AI VU PARIS (The Last Time I Saw Paris, Richard Brooks)
THE SIEGE AT THE RED RIVER (R. Maté)
L’ESCADRILLE PANTHÈRE (Men of the Fighting Lady, Andrew Marton)
BRIGADOON (id, Vincente Minnelli) B.
- 1955
VIVRE UN GRAND AMOUR (The End of the Affair, Edward Dmytryk).

331501
- 1956
LE FOND DE LA BOUTEILLE (The Bottom of the Bottle, Henry Hathaway)
MIRACLE IN THE RAIN (Rudolph Maté)
À 23 PAS DU MYSTÈRE (23 Paces to Baker Street, Henry Hathaway)
SLANDER (Roy Rowland).
- 1957
KELLY AND ME (Robert Z. Leonard)
AU BORD DU VOLCAN (Action of the Tiger, Terence Young).
- 1958
ESPIONS EN UNIFORME (The Last Blitzkrieg, Arthur Dreifuss)
- 1959
FILS DE FORÇAT (Beyond this Place, Jack Cardiff)
CRI D’ANGOISSE (Subway in the Sky, Muriel Box).
- 1960
THE ENEMY GENERAL (George Sherman).
- 1963
WIVES AND LOVERS (John Rich).
- 1967
DIVORCE AMERICAN STYLE (Bud Yorkin).
- 1968
LES TIENS, LES MIENS, LE NÔTRE (Yours, Mine and Ours, Melville Shavelson)
WHERE ANGELS GO… TROUBLE FOLLOWS (James Neilson, apparition).
- 1970
IL PREZZO DEL POTERE (Tonino Valerii)
SOUS LES ORDRES DU FÜHRER (La Battaglia d’Inghilterra, Enzo Castellari) D.
- 1971
L’OCCHIO DEL RAGNO (Roberto Bianchi Montero).
- 1974
IL ÉTAIT UNE FOIS HOLLYWOOD (That’s Entertainment !, Jack Haley Jr.).
- 1978
DA CORLEONE A BROOKLYN (Umberto Lenzi).
- 1979
CONCORDE AFFAIR ‘79 (Ruggero Deodato).
- 1980
THE KIDNAPPING OF THE PRESIDENT (George Mendeluk).
- 1982
ASSASSINIO AL CIMITERO ETRUSCO (Sergio Martino).
- 1985
LA ROSE POURPRE DU CAIRE (The Purple Rose of Cairo, Woody Allen)
THAT’S DANCING ! (id, Jack Haley Jr.)
- 1986
LAGGIÙ NELLA GIUNGLA (Stefano Reali).
- 1988
TAXI KILLER (Stelvio Massi).
- 1989
KILLER CROCODILE (Fabrizio De Angelis).
- 1991
DELTA FORCE COMMANDO II : PRIORITY RED ONE (Richard Hatch).
- 1992 LOWNING AROUND (George Whaley).

_______________________