WALLACE BEERY                             1885 - 1949   

              Acteur Américain 

        

  AA1WB01              

   AA2WB02   

    AA3WB03

 

Wallace Beery est né le 1er avril 1886 à Kansac City. Frère cadet de Noah Beery, il débute dans un cirque en étant dresseur d'éléphants, chante à Broadway et obtient le rôle principal d'une comédie musicale, enfin, déguisé en grosse bonne suédoise dans le feuilleton Sweedie, dans "Sweedie goes to College" (1915), la jeune ingénue est Gloria Swanson. Ils se marient l'année suivante, mais cette union se révèle brève et malheureuse et la carrière de Wallace Beery semble bien calme jusqu'à "Patria" (1917). Avec les cheveux coupés ras et un regard mauvais, il joue plusieurs rôles de Huns, tentant de violer Blanche Sweet dans "L'enfant du passé" (The unpardonable Sin,1919) de Marshall Neilan.

Signé par un cinéaste demeuré obscur : Harry O. Hoyt, premier grand film à monstres, "Le Monde perdu" (The Lost World,1925) constitue un brouillon du célèbre "King Kong". Wallace Beery on est est l'acteur principal. La Paramount renvoie Beery à la comédie dans "Gare à la casse" (Behind the Front,1926) d'Edward Sutherland, qui marque le début d'une série de comédies sur l'armée, mais  malgré un jeu subtil dans "Les Mendiants de la vie" (Beggars of Life,1928) de William A. Wellman au côté de Louise Brooks. Le film fut longtemps considéré comme perdu. C'est le meilleur film muet que j'ai réalisé, déclara le cinéaste William A. Wellman : C'était un film superbr, muet, il comprenait certains éléments sonores car Wallace Beery y chantait (...) ce que je voulais faire, c'était seulement couper dans le dialogue pour ne pas réaliser du théâtre filmé. J'ai alors coupé et récrit pour que ce soit un film superbe. Le film fut donc tourné en muet, la Paramount y ajouta une musique, des effets et quelques lignes de dialogue pour la lancer comme son "premier film sonore et parlant". Wallace Beery devient un des plus célèbres "vilains" du cinéma. Dans "Les mendiants de la vie", Wallace Beery devient la brute au grand coeur et se hisse aux premières places du box-office. Le grand écrivain américain John Dos Passos a dit qu'il était :"La plus sale gueule et le plus grand acteur du cinéma américain".

Lors de l'avénement du parlant, Wallace Beery ne suscite plus le même intérêt, il est l'une des victimes de la purge qui frappe alors les studios. Le producteur Irvin Thalberg l'engage pour la MGM dans un mélodrame sur les prisons "The Big House" (1930) de George Hill et avec Marie Dressler et Lewis Stone (déjà présent dans "Le monde perdu", cinq ans auparavant). L'année suivante, il tourne dans "Minn and Bill" (1930) aussi de George Hill, l'un des meilleurs succès commerciaux du début des années 30.

Wallace Beery gagne un Oscar pour "Le Champion" (The Champ,1931) de King Vidor et fait partie des plus grands acteurs de la MGM. Il est présent dans "Grand Hôtel" (1932) d'Edmund Goulding, il y incarne merveilleusement un magnat à bout de forces et dans  "Les Invités de huit heures" (Dinner at Eight,1933) de George Cukor avec pour principaux interprètes : Marie Dressler, John Barrymore, Jean Harlow et Lionel Barrymore, il affronte cette fois la volage Jean Harlow.

Wallace Beery obtient le Prix d'interprétation masculine au Festival de Venise en 1934, pour son rôle de Pancho Villa dans "Viva Villa" (Viva Villa !,1934) de Jack Conway. Celui qu'on surnomme le "Raimu américain" interprète de César dans "Port of The Seven Seas" (1938) de James Whale, adaptation de la trilogie de Pagnol (Marius et Fanny) avec dans le rôle de Fanny-(Madelon) Maureen O' Sullivan. Il faut noter sa performance dans "La Malle de Singapour" (China Seas,1935) de Tay Garnett avec Clark Gable, Jean Harlow et Lewis Stone. A noter, la franche et solide antipathie que nourrissaient l'un envers l'autre Wallace Beery et Jean Harlow réunis ici pour la troisième et dernière fois, après "The Secret Six" (1931) de George Hill et "Grand Hôtel"

Pour le public, il restera également célèbre grâce au film d'aventure tel que "L'île au trésor" (Treasure Island,1934) de Victor Fleming ou "Billy le Kid" (Billy The Kid,1930) de King Vidor. Marjorie Main remplace Marie Dressler dans "Barnacle Bill (1941) de Richard Thorpe, et tout au long des années 40, tourne avec Wallace Beery plusieurs films méconnus, dont le dernier est "Big Jake" (1949) de Richard Thorpe. Ce dernier film tourné par Wallace Beery, sera diffusé après sa mort, survenue le 15 avril 1949 à Hollywood, d'une crise cardiaque.  

 

                                   L'Aigle des Mers -1924 de Krank Lloyd

 

AA1WBA1 

                          La Rançon - 1925 de Reginald Baker  

      A91WBA9  

                  Les Mendiants de la vie - 1928 de William A. Wellman  

aa1wba4

 

aa1wba5

AA1WBA6

AA1WBA7 

                                                1930 

AA1WBA17

 

IMG_20150101_00012

IMG_20150101_0001

      AA1WBA18       

aa1wba22

 

aa1wba23

                               Une femme survint -1932 de John Ford 

             aa1wba8 

IMG_20150101_0002

IMG_20150101_00023

                                Le Champion - 1932 de King Vidor   

AA1WBA30 

 

The Champ Official Trailer #1 - Edward Brophy Movie (1931) HD

AA1WBA31

 

AA1WBA32 

AA1WB33

 

AA1WBA13 

AA1WBA16 

  

Grand Hotel  - Lionel Barrymore Movie (1932) HD

 

AA1WBA14

AA1WBA15

 

                   Les Invités de huit heures - 1932 de George Cukor 

AA1WBA33

 

                                                1933  

         aa1wba11  

AA1WBA12 

                                                     1934  

aa1wba34 

aa1wba35 

 

            aa1wba24

aa1wba25  

AA1WBA28 

 

- Treasure Island (1934) Clip

 

AA1WB27

 

AA1WBA29

aa1wba26 

          Pendant le tournage....  

AA1WB26 

                           Un vieux grédin - 1938 de J. Walter Ruben  

AA1WBA3

 

                                               1939   

        AA1WBA2

 

                        Trafic d'hommes - 1939 de Woody S. Van Dyke   

AA1WBA19

 

 

                                                    1942    

aa1wba10

 

                         Ainsi sont les femmes - 1949 de Richard Thorpe      

aa1wba20

 

aa1wba21

________________