DÉCÈS DE L'ACTRICE GRECQUE 

         IRENE PAPAS          1926 - 2022 

aa01ip13 (2)

L'artiste grecque s'est éteinte à l'âge de 96 ans.

"Electre", "Les Canons de Navarone", "Les Frères Siciliens"... L'actrice grecque Irène Papas, célèbre pour ses apparitions dans des films de renommée internationale comme "Z" ou "Zorba le Grec" est décédée le 14 septembre 2022 à l'âge de 93 ans, a annoncé le ministère grec de la Culture.

Irène Papas "personnifiait la beauté grecque à l'écran et sur scène", a estimé dans un communiqué la ministre de la Culture Lina Mendoni. Selon l'agence de presse étatique grecque  ANA, Irène Papas est morte plus tôt dans la journée de mercredi. La cause de son décès n'était pas connue dans l'immédiat. La santé d'Irène Papas était fragile depuis quelque temps.

Celle qui était l'une des actrices grecques les plus connues à l'étranger, aux côtés de Mélina Mercouri, a joué dans une soixantaine de films durant sa carrière qui s'est étalée sur six décennies. Elle a partagé l'affiche avec des comédiens de renom comme Richard Burton, Kirk Douglas, David Niven, Anthony Quinn, James Cagney, Gregory Peck, Robert Taylor, George Raft, Alan Bates et Jon Voigt.

Irène Papas a reçu de nombreux prix, notamment celui de meilleure actrice en 1961 au Festival de Berlin et un Lion d'or à Venise en 2009 récompensant l'ensemble de sa carrière. Elle était populaire en Italie, où elle apparaissait régulièrement dans des films et séries télévisées y compris pour son dernier rôle en 2004.

AA01IP15 (2)

Irène Papas fut l'une des plus célèbres comédiennes grecques avec Mélina Mercouri, actrice internationale, elle connaîtra également le succès en tant que chanteuse. On peut dire que son interprétation magistrale d'une veuve dans "Zorba le Grec" (1964) l'a rendit encore plus célèbre.

Irène Papas, de son véritable nom Irini Lelékou, est née le 3 septembre 1926 à Chiliomodion, près de Corinthe. Sa mère était enseignante, son père était directeur d'école de Sofiko ainsi que professeur de théâtre classique. Après des études à l'Académie royale d'Art dramatique d'Athènes, elle est engagée en 1948 par les producteurs Alekos Sakalarios et Christos Tanakopolis pour un spectacle musical, monté au théâtre métropolitain d'Athènes, avant d'obtenir son premier rôle dramatique dans "Carmen".

AA01IP22

Elle débute au cinéma en 1951 dans "Cité morte" (Nekri politeia) de Frixos Iliades, qui représente la Grèce au Festival de Cannes et en 1952 aborde une carrière internationale, d'abord en Italie, où Mario Monicelli l'a dirige dans "Les Infidèles" (Le Infideli,1952), puis Pietro Francisci dans "Attila, fléau de Dieu" (Attila, flagello di Dio,1954). Son masque de tragédienne grecque antique lui permet d'incarner les héroïnes de péplums et de mélodrames, puis aux Etats-Unis où, venue faire des essais pour Elia Kazan, elle est en 1955 prise sous contrat par la M.G.M. qui en fait la partenaire de James Cagney dans "La Loi de la prairie" (Tribute to a Bad Man,1955) de Robert Wise. Mais le succès relatif de ce film met provisoirement fin à sa carrière hollywoodienne.

Peu satisfaite de ce qu'on lui propose, elle regagne son pays après quelque temps passé à l'Actor's Studio et participe aux destinées du théâtre populaire grec. En 1960, elle revient au cinéma avec "Les Canons de Navarone" (Guns of Navarone) réalisé par Jack Lee Thompson, qui relance sa carrière internationale et deux ans plus tard obtient avec "Electre" (Electra,1962) de Michael Cacoyannis, le rôle qui la place au rang des meilleures comédiennes de sa génération.

C'est d'ailleurs le cinéaste grec Michael Cacoyannis qui lui propose le rôle inoubliable de la veuve dans "Zorba le Grec" (Zorba the Greec,1964) qui restera dans toutes les mémoires des cinéphiles du monde entier. Depuis elle a été par deux autres fois fidèle au cinéaste grec avec ce film porte-bonheur, en tenant le rôle clé dans deux autres tragédies grecques, "Les Troyennes" (The Trojan Women,1969) et "Iphigénie" (1976). A noter sa prestation exceptionnelle dans le sublime film de Costa-Gavras "Z".

Irène Papas a également joué dans "A chacun son dû" (A ciascuno il suo,1966) du réalisateur Italien Elio Petri, sous la direction du cinéaste Américain Martin Ritt dans "Les Frères Siciliens" (The Brotherhood,1968) où elle donne la réplique à une légende d'Hollywood : Kirk Douglas. Elle retrouve Anthony Quinn, dix ans après "Zorba le Grec" avec "Le Message' (Al Rissaia,1975) de Moustapha Akkad. En 1979, Terence Young la dirige aux côtés de Audrey Hepburn, Romy Schneider, James Mason, Maurice Ronet, Ben Gazzara, Omar Sharif ou Gert Froebe dans "Liés par le sang" (Sidney Sheldon's Bloodine,1979). Sa carrière cinématographique s'achève en 2004 où Irène Papas co-réalise elle-même son propre film avec Giuliana Berlinguer : "Ecuba". Irène Papas décède le 14 septembre 2022 à l'âge de 96 ans des suites de la maladie d'Alzheimer.

 

                   La Loi de la prairie - 1955 - Robert Wise 

           AA01IP3 (2)

          AA01IP25

 

          AA01IP23

           AA01IP21

 

AA01IP12 (2)

 

 

          AA01IP17

          AA01IP8 (2)

          AA01IP4 (2)

 

          AA01IP34

 

 

          AA01IP32 (2)

          AA01IP18

 

              Les Troyennes - 1969 - Michael Cacoyannis 

          AA01IP24 (2)

 

          AA01IP10 (2)

 

          AA01IP9 (2)

 

            AA01IP30

 

           AA01IP16

 

          AA01IP7 (2)

 

              Liés par le sang - 1979 - Terence Young

          

           AA01IP29

 

                  Le Lion du Désert - 1981 - Moustapha Akkad

           AA01IP31

 

          Chronique d'une mort annoncée - 1987 - Francesco Rosi

 

         AA01IP35

 

          AA01IP26

 

          AA01IP19

*Affiches-cine * Cinetom

_______________________