JACK CONWAY                  1887 - 1952

          Cinéaste Américain 

 

AA01JC5 (2)

En effet, c'est bien Jack Conway qui a su mettre en valeur Jean Harlow dans "La Femme aux cheveux rouges" (Red-Headed Woman,1932), c'est encore lui qui a donné ses lettres de noblesse à Wallace Berry en incarnant le révolutionnaire Pancho Villa dans "Viva Villa !". Jack Conway est né le 17 juillet 1887 à Graceville dans le Minnesota.

Jack Conway a dans sa jeunesse fuit le domicile familial pour retrouver une troupe de comédiens débutants. Il fut engagé comme figurant dans les films de David W. Griffith, étant d'abord un acteur au théâtre, puis à l'écran. Sa première apparition remonte à 1909 "The Old Soldier's Story", plusieurs films pendant les années 1910-1913 et débuta comme réalisateur, en 1915, avec "The Old Arm Chair", un court métrage. La même année, il signe son premier grand film, "The Penitentes". Dès lors, Conway ne cesse pas de tourner : il se montre particulièrement habile à diriger des films d'aventures, de comédies de moeurs ou des films à l'atmosphère angoissante, comme dans "The Unholy three" et "Dans la ville endormie" (While the City Sleeps,1928) interprétés par Lon Chaney avec talent.

La MGM lui signe un contrat en 1925, cette même année, il tourne "L'Appât de l'or" (The Only Thing) pour y rester jusqu'à la fin de sa carrière en 1948 lors du tournage de "La Belle imprudente" (Julia Misbehaves) avec Greer Garson et Walter Pidgeon. Il y dirigera les plus grandes acteurs de la compagnie, Joan Crawford, Jean Harlow, Carole Lombard, Greer Garson, Myrna Loy, Wallace Beery, Vivien Leigh, Spencer Tracy, Ronald Colman, Robert Taylor, William Powell, Claudette Colbert, Lana Turner, Robert Montgomery, Lionel Barrymore, Victor McLaglen, Basil Rathbone et surtout Clark Gable, (devenant l'un des cinéastes attitrés) dans six films réussies et truculents, dont "Un Envoyé très spécial" (Too Hot to Handlt,1938), "La Fièvre du pétrole" (Boom Town,1940), "Franc Jeu" (Honky Tonk,1941) sans oublier "Marchand d'illusions" (The Hucksters,1947).

Les plus grandes réussites du cinéaste sont "Viva Villa !" où Wallace Berry trouve son meilleur rôle au côté de Fay Wray. "Le Marquis de St-Evremond" (A Tale of Two Cities,1935), fresque historique dans le cadre de la Révolution de 1789, (la version de Jack Conway avec Ronald Colman est considérée comme la meilleure, participa à la course à l'Oscar du meilleur film. Elle bénéficia d'un confortable budget, 17 000 figurants participèrent au tournage de la prise de la Bastille sous la direction de Jacques Tourneur.), et "Les Fils du dragon" Dragon Seed,1944) drame de la guerre sino-japonaise avec Katharine Hepburn.

On peut noter également sa prestation réussie auprès de Lon Chaney dans la version sonore du "Club des trois" (The Unholy Three,1930), "La Belle aux cheveux rouges" et "Vivent les étudiants !" (A yank At Oxford,1938) avec  Robert Taylor et Lionel Barrymore. Jack Conway est mort le 11 octobre 1952 à Los Angeles   à l'âge de 65 ans.  

 

                                                      1924

          AA01JC36

                        Tom, champuion du stade - 1926 -

          AA01JC37

 

          

AA01JC63

                      Jeunes filles modernes - 1929 -

 

          AA01JC46

 

          AA01JC47

 

 

                        Indomptée - 1929 -

 

AA01JC54

          AA01JC55

 

                        La Femme aux cheveux rouges - 1932

          AA01JC31

 

 

AA01JC28 

    Tarzan et sa compagne - 1934 - Co-dirigé Cecric Gibbons  

AA01JC25 AA01JC26

 

          AA01JC27

 

                         La Belle du Missouri - 1934 -

AA01JC35 AA01JC34

 

                           La Joyeuse fiancée - 1934 - 

          AA01JC56

 

                   Le Marquis de Saint-Evremont - 1935 -

          

          AA01JC38 

AA01JC1 (2)

 

          AA01JC29

 

          AA01JC30

 

            AA01JC43

 

          AA01JC44

 

AA01JC45

 

                          Vivent les étudiants - 1938 -         

          AA01JC52

          AA01JC51

          AA01JC48           

 

AA01JC50

 

                          La Dame des Tropiques - 1939 -

AA01JC53

 

                          Le Flambeau de la liberté - 1939 -

AA01JC68

                          La Fièvre du pétrole - 1940 - 

          AA01JC21

 

          AA01JC22

 

AA01JC23

 

AA01JC10 (2) 

                                       Folie douce - 1941 -

 

          AA01JC42

 

                                       Carrefours - 1942 - 

          AA01JC33

 

                    L'île enchantée - 1947 -

          AA01JC60

                    Marchands d'illusions - 1947 -

            AA01JC57

 

          AA01JC58