AA01RD3 (2)

            ROBERT DONAT                       1905 - 1958

                 Acteur Anglais 

AA01RD4 (2)

D'une voix rauque, presque indistincte, Robert Donat murmure à la fin de son ultime film "L'Auberge du Sixième bonheur" (The Inn of the Sixth Happiness,1958) à Ingrid Bergman en pleurs : "Nous ne reverrons plus, je pense." les mots sont prophétiques dans ce film tourné par Mark Robson. On conduira d'urgence Robert Donat à l'hôpital où il mourra trois semaines plus tard soit le 9 juin 1958 à l'âge de 53 ans, de l'asthme chronique qu'il avait contracté au début des années 30. Cette voix, elle nous parvient aujourd'hui expressive et mélodieuse, avec un soupçon de fragilité et de manque d'assurance.

Robert Donat est né le 18 mars 1905 à Withington en Angleterre. Son père souhaite qu'il mène une vie aventureuse comme ses autres films, mais Robert est si timide que sa mère lui fait prendre des leçons d'élocution. Grâce à l'appui de son professeur, il obtient en 1921 un petit rôle dans "Jules César" au théâtre de Birmingham. Engagé dans la Compagnie de Frank Benson, il sillonne la Grande-Bretagne pendant quatre ans, "apportant la culture aux paysans".

En 1930, il tente sa chance à Londres et subit plusieurs échecs. Il est cependant remarqué par un agent de la MGM; mais Hollywood ne l'intéresse pas, alors que sa carrière théâtrale décline en Angleterre pendant l'année 1932, il refuse l'offre du producteur Irving Thalberg pour Hollywood. Il tournera 19 films et en refusera 10. Pris sous contrat par Korda, il tourne, en 1932, son premier film, "Les Hommes de demain" (Men of To-Morrow) de Leontine Sagan, mais la célébrité internationale lui vient avec "La Vie privée de Henry VIII" (The Private Life of Henry VIII,1933) que réalisera lui-même Alexander Korda. Il est sacré vedette internationale après cette interprétation de Culpeper. Cette notoriété l'amène à réaliser son unique film hollywoodien en collaborant avec le cinéaste Rowland V. Lee pour le tournage du "Comte de Monte-Cristo" (The Count of Monte-Cristo,1934); une production d'Edward Small où il incarne Edmond Dantès.

AA01RD10

Après cette intermède, il ne tournera plus qu'en Angleterre. Ses crises d'asthme empirent et l'obligent à interrompre son travail. On notera, cependant, de remarquables performances. Robert Donat est choisi par Alfred Hitchcock pour interpréter Richard Hannay, cocasse et décontracté dans "Les Trente-neuf marches" (The Thirty Nine Steps,1935) qui affirme sa popularité. "Pour la première fois sur nos écrans, nous avons un équivalent anglais de Clark Gable", écrit un critique. Suivront "Fantôme à vendre" (The Ghost Goes West,1935) dans un double rôle, dont le cinéaste René Clair signé son premier film de langue anglaise. Celui-ci souhaitait Laurence Olivier pour le rôle de Murdoch/Donald Glourie, mais le producteur Alexander Korda préféra engager Robert Donat, comédien plus connu à l'époque. D'emblée, Clair sut transposer l'ironie spécifiquement française qu'il maniait avant tant d'habileté et d'intelligence, en humour des plus anglo-saxon.  En 1938, il signe un contrat avec la MGM, et incarne le jeune docteur idéaliste de "La Citadelle" (The Citadel,1938), premier film d'une tétralogie tournée pour MGM par King Vidor. Ce film fut choisi comme le film de l'année par l'Association des Critiques de New York, et désigné comme l'un des dix meilleurs de 1938 par le périodique "Film Daily"

Dès 1937, les crises d'asthme se répètent, qui le mine et se font plus vivent. Le tournage du "Chevalier sans armure" (Knight Without Armour) de Jacques Feyder est interrompu plusieurs fois; on envisage même de le remplacer par Laurence Olivier, mais grâce au soutien de Marlène Dietrichn il peut terminer le film. Sa timidité et son indécision lui causent beaucoup de torts, l'empêche de tourner; et ses crises d'asthme sont plus psychosomatiques que physiques;  il devient le charmant pédagogue de "Au revoir Mr Chips" (Good-Bye Mr Chips,1939) magnifiquement réalisé par Sam Wood. La performance de Robert Donat, l'un des acteurs les plus populaires pour le public anglo-saxon, fut récompensé par l'Oscar du meilleur acteur, devant Clark Gable "Autant en emporte le vent" et  Laurence Olivier "Les Hauts de Hurlevent". Mais, mal à l'aise à Hollywood, il rentre à Londres jouer à l'Old Vic.

Son contrat avec la MGM s'achève après le tournage de "Adventures of Tartu" (1943) de Harold S. Bucker et "Perfect Strangers" (1945) d'Alexander Korda. Trois ans plus tard, il interprète brillamment l'avocat de la défense dans "Winslow contre le roi" (The Winslow Boy,1948)  d'Anthony Asquith. Après avoir participé à l'effort de guerre par quelques films de propagande, il réalise lui-même "The Cure For Love" en 1949, il épouse d'ailleurs sa partenaire Renée Asherson, en 1953. Pour le soixantième anniversaire du cinéma anglais, il personnifie l'inventeur Friese-Greene dans "La Boîte magique" (The Magic Box,1951) de John Boulting; festival du cinéma anglais offert en tribut au pionnier William Friese-Green.

Il est peu à peu terrassé par la maladie. Son état rend poignante l'émotion suscitée par son avant-dernier film "Lease of Life,1954) de Charles Frend, où il incarnait un pasteur de campagne qui décide de dire ce qu'il a sur le coeur lorsqu'on lui annonce qu'il n'a plus que six mois à vivre !... Sa santé est de plus en plus critique : il joue sur scène "Meurtre dans la cathédrale" avec des bouteilles d'oxygène dans les coulisses. Très affaibli, il se retire pendant trois ans de la vie publique, il revient en 1958 avec "L'Auberge du Sixième Bonheur" comme indiqué ci-dessus. Complètement épuisé, il entre à l'hôpital et meurt le 8 juin 1958.

         

                La Vie privée d'Henry VIII -1933- Alexander Korda

          AA01RD20

                Le Comte de Monte-Cristo - 1934 - Rowland V. Lee

          AA01RD7

 

         AA01RD8

 

                 Les Trente-neuf marches - 1935 - Alfred Hitchcock

           AA01RD12

 

           AA01RD13

 

AA01RD16

 

AA01RD15

 

          AA01RD14

 

 

                  Le Chevalier sans armure - 1937 - Jacques Feyder          

          AA01RD22

 

AA01RD23

          AA01RD11

 

          AA01RD9

 

 

                          Le Jeune Mr Pitt -1942- Carol Reed

           AA01RD17

 

            Le Verdict de l'amour - 1945- Jack Conway  

          AA01RD21

 

         AA01RD19

 

           AA01RD5

 

          AA01RD6

 

________________________