GREER GARSON           1904  -1996

          Actrice Anglaise d'origine Irlandaise

 

AA01GG9 (2)

Découverte de Louis B. Meyer, cette Irlandaise à la superbe chevelure rousse et d'une grande beauté est d'abord attirée par le théâtre, avant de se lancer dans le cinéma qui la fera connaître. Actrice anglaise d'origine irlandaise née le 29 septembre 1904 à County Down, en Ulster.

En 1932, elle est engagée au Birmingham Repertory Theatre et, trois ans plus tard, Laurence Olivier lui propose le rôle principal d'une pièce dans le West-End "Old Music" où Louis B. Mayer, de passage à Londres, la remarque. Le patron de la MGM lui signe un contrat en 1939, sa carrière cinématographique démarre lentement, mais non sans éclat, avec un petit rôle aux côtés de Robert Donat dans "Au revoir Mr Chips !" (Goodbye, Mr Chips,1939) de Sam Wood, production britannique de la MGM. Sa présence agréable, sa vivacité d'esprit lui valent d'être citée pour un Oscar.

AA01GG23

 

En 1940, "Orgueil et préjugé" (Pride And Prejudice) de Robert Z. Leonard, lui donne l'occasion d'apporter la preuve de son grand talent au côté de Laurence Olivier et de se servir à plein de son expérience théâtrale. Elle tourne ensuite "Les Oubliés" (Blossoms In The Dust,1941) de Mervyn LeRoy, une production sentimentale en Technicolor qui la réunit pour la première fois à Walter Pidgeon, avec lequel elle va former le couple le plus populaire des années de la guerre, dans "Madame Miniver" (Mrs Minivers,1942) réalisé magistralement par William Wyler. L'impression de vérité qui se dégage de ce film brossant la vie d'un couple anglais moyen au début de la Seconde Guerre mondiale dans une chronique des années de guerre vue par Hollywood. C'est l'histoire d'une famille anglaise face à la résistance devant la mort qui exalte la ténacité du peuple britannique. Le film a valu son premier Oscar à William Wyler. Le film remporte sept Oscars dont la meilleure interprétation féminine pour Greer Garson ainsi qu'un succès énorme. En 1950, apparaît une suite "L'Histoire des Miniver" (The Miniver Story) de H.C. Potter. Au seuil des années cinquante, les grandes firmes américaines de cinéma connaissaient de grosses difficultés financières dues essentiellement au développement de la télévision. C'est pourquoi la MGM entreprit de produite une suite à "Madame Miniver", qui avait été l'un des plus gros succès du studio avec ses Six Oscars. Le producteur Sidney Franklin, à qui on devait déjà la film précèdent, réussit à réunir à nouveau ke couple vedette Greer Garson-Walter Pidgeon, ainsi que Henry Wilcoxon qui incarnait toujours le pasteur. Ce fut un retentissant échec financier, sans doute parce qu'il tirait un peu trop sur la corde sensible à une époque où les goûts du public le portaient vers d'autres genres moins mélodramatiques.   

Dans "Prisonniers du passé" (Random Harvest,1942) de Mervyn LeRoy, elle est à nouveau l'épouse dévouée d'un autre acteur anglais, Ronald Colman, qui fut le spécialiste des rôles de gentleman. Ne tournant qu'un film par an, elle réussit l'exploit unique dans l'histoire du cinéma d'être citée pour un Oscar trois années de suite pour : "Madame Curie" (1943) de Mervyn LeRoy, "Madame Parkington" (Mrs Parkington,1944) de Tay Garnett où elle est à nouveau l'épouse de Walter Pidgeon (le couple formé par Greer Garson et Walter Pidgeon fut l'un des plus populaires de l'époque. Ils tournèrent pas moins de neuf films ensemble, le même record détenu par le couple Spencer Tracy-Katharine Hepburn), et "La Vallée du jugement" (The Valley Of Decision,1945) de Tay Garnett avec Gregory Peck. Son record de nominations aux Oscars (six en sept ans) n'a jamais été égalé et montre bien quels furent la popularité et le prestige de cette grande actrice à l'époque. "L'Aventure" (Adventure) de Victor Fleming, avec Clark Gable, tourné en 1946, est son dernier grand succès.

A partir de cette date, sa carrière semble souffrir des rôles sentimentaux qui lui furent toujours confiés. Après quelques tentatives malchanceuses, elle est une mémorable Calpurnia dans "Jules César" (Julius Caesar,1952), une très bonne adaptation cinématographique de Shakespeare par Mankiewicz : aux côtés de Marlon Brando et de James Mason, elle prouve qu'elle n'a rien oublié de ses débuts au théâtre. Cataloguée dans des rôles d'exception, elle subit une rapide baisse de popularité à la fin de la guerre, lorsque le public n'aura plus besoin de se référer à des exemples vertueux. Pour montrer qu'elle possède plus d'une corde à son arc, elle diversifie ses apparitions, dans des drames "L'Amant de Lady Loverly" (The Law and the Lady,1951), des comédies comme "La Belle imprudente" (Julia Misbehaves,1948) de Jack Conway.  

Après 1954, Greer Garson se retire et se contente de quelques come-back épisodiques, comme dans "Sunrise At Campobello" (1960) de Vincent J. Donehue, en 1960, qui lui fait gagner une dernière nomination aux Oscars avec le rôle d'Eleanor Roosevelt. A la télévision, elle est tante March dans "Les Quatre filles du docteur March" (Little Women,1978). Epouse depuis 1949, d'un magnat du pétrole, Buddy  Folgeson, elle décide en 1960, de se retirer. Elle a été mariée à Edward Smilson jusqu'en 1937 et à Richard Ney qui interprétait son fils dans "Madame Miniver", de 1943 à 1947 et se retire dans un ranch près de Santa Fe, au Nouveau-Mexique. Greer Garson meurt le 6 avril 1996 à l'âge de 91 ans de problèmes cardio-vasculaires.     

 

          AA01GG18

 

          AA01GG17

 

AA01GG41

                     Orgueil et Préjugés - 1940 - Robert Z. Leonard

 

          AA01GG14

 

          AA01GG13

 

          AA01GG27

 

          AA01GG28

 

                    Duel de femmes - 1941 - Robert Z. Leonard

          AA01GG35

 

AA01GG36

 

          AA01GG24          

           AA01GG22

 

                  L'Amant de Lady Loverly - 1951 - Edwin H. Knopf             

AA01GG42

           AA01GG10 

AA01GG12 AA01GG11 

          AA01GG37 

          AA01GG38

 

          AA01GG30 

          AA01GG31 

              La Dynastie des Forsyte - 1949 - Compton Bennett               

          AA01GG25

 

AA01GG26 

                      L'Histoire des Miniver - 1950 - HC Potter

           AA01GG39 

                       Vicky - 1952 - Jean Negulesco          

          AA01GG40 

           AA01GG15 

         AA01GG33

 

          AA01GG34 

                 Une étrangère dans la ville - 1955 - Mervyn LeRoy             

         AA01GG16

 

          AA01GG32

 

AA01GG19

          AA01GG20

 

AA01GG21

 

__________________