DECES DE L'ACTEUR AMERICAIN 

           JAMES GARNER                                  1928  - 2014

    

    AJAMES GARNERCINETOM     

    A7893655

    

     

             A129494S 

Un Vétéran du cinéma américain s'est éteint. L'acteur James Garner a en effet été retrouvé mort à son domicile à Los Angeles, samedi 19 juillet 2014. Âgé de 86 ans et souffrant de graves problèmes cardiaques, l'homme est décédé dans la nuit selon le site TMZ. Il était surtout connu pour son personnage du Capitaine Bob Hendley "Le chapardeur" dans le film La Grande Evasion, sorti en 1963.

Le mythe tire donc sa révérence. Né le 7 avril 1928 à Norman (Oklahoma) de son véritable nom : James Baumgarner. Ses parents divorcèrent quelques années plus tard et il vécut une partie de son enfance, avec ses frères Jack et Charlie, dans la maison de son père, en Californie. Il arrêta ses études à l'âge de seize ans, il s'engage dans la marine marchande. Un an plus tard, il revint en Oklahoma et retourna en cours pendant quelques mois avant de rejoindre les rangs des gardes nationaux. En 1950, il s'engagea dans l'armée et participa au conflit en Corée durant quatorze mois. Blessé, il fut décoré pour ses faits d'arme et revint aux Etats-Unis en 1952.

James Garner s'inscrivit à l'université de sa ville natale puis il rejoignit son père qui travaillait comme poseur de tapis à Los Angeles et travailla quelque temps à ses côtés. Puis, exerce divers petits métiers (pompiste, modèle pour maillots de bain). C'est ainsi qu'il rencontra par hasard un vieil ami, devenu agent artistique et producteur de télévision, qui parvint à lui obtenir un emploi de figurant dans la pièce  "The Caine Mutiny Court-Martial" avec Henry Fonda. Pendant un an, l'apprenti comédien apprit les ficelles du métier en regardant jouer ce grand comédien. Son physique avantageux lui permet alors de gagner ses galons de comédien à la télévision et au cinéma. 

Sept mois plus tard, en 1955, il revint à Los Angeles et se rendit à diverses auditions dans l'espoir de décrocher un contrat. Les studios Warner Bros, recherchaient à cette époque, de jeunes talents susceptibles de remplacer les grandes vedettes d'Hollywood et l'un de leurs agents le remarqua dans un bar. Il lui proposa un petit rôle dans une série western intitulée "Cheyenne", avec Clint Walker dans le rôle-titre. Malgré la brièveté de son rôle et son inexpérience, il signa un contrat de sept ans avec la Warner Bros, et modifia son nom sur les conseils de son président Jack Warner. Il tourna ensuite dans "Je reviens de l'enfer" (Toward the Unknown,1956) de Mervyn Leroy avec William Holden, et "Le Vengeur" (Shoot-Out at Medicine Bend,1957) de Richard L. Bare avec Randolph Scott, avant de se voir proposer le rôle principal de la série "Maverick", celui d'un aventurier et joueur de cartes professionnel, Brett Maverick qui parcourt les contrées de l'Ouest américain, à la fin du 19 ème siècle. La performance de James Garner fit de cette série l'une des meilleures audiences de l'époque pendant trois saisons consécutives (il fut du reste nominé aux Emmy Awards en 1959).

En 1960, les producteurs prirent la décision de suspendre son salaire à la suite d'une grève des scénaristes, un moyen aussi, peut-être de refuser les exigences de l'acteur qui souhaitait profiter du succès de la série pour renégocier les termes de son contrat. Une décision de justice lui permit de rompre ses engagements et de se tourner vers ce qui demeurait sa priorité, sa carrière cinématographique. Durant cette période, il tourna dans les films "Cet homme est un requin" (Cash McCall,1959) de Joseph Pevney avec Natalie Wood, "La Grande évasion" (The Great Escape,1962) de John Sturges avec Steve McQueen, Sir Richard Attenborough, Charles Bronson et James Coburn. L'ensemble de ces différents tournages lui permirent d'étendre son registre en incarnant une gamme de personnages éclectiques.

Au cours des années 60, il tenta de diversifier encore davantage ses rôles et aborda des genres très différents  à travers les films : "La Rumeur" (The Children's Hour",1961) de William Wyler avec Audrey Hepburn et Shirley MacLaine et "36 heures avant le débarquement" (36 Hours,1965) de George Seaton avec Eva Marie Saint (dans lequel il était officier américain capturé et torturé par les allemands en 1944). James Garner semble, cependant, avoir une préférence pour les westerns et les comédies des genres qui reviennent avec régularité dans sa filmographie. "La Bataille de la Vallée du Diable" (Duel at Diablo,1966) de Ralph Nelson avec Sidney Poitier et "Sept secondes en enfer" (Hour of The Gun,1967) de John Sturges avec Jason Robards sont, à ce titre, deux excellents westerns.

Parmi les comédies les plus réussies auxquelles il participa, citons notamment "Gare à la peinture" (The Art of Love,1965) de Norman Jewison avec Dick Van Dyk, "Ne tirez pas sur le shérif ! " (Support Your Local Sheriff,1969) de Burt Kennedy avec Walter Brennan, et "Tueur malgré lui" (Support Your Local Gunfighter,1971) avec Suzanne Pleshette. Dans ce récit, deux compagnies rivales d'une ville minière tentent d'acquérir ses services, persuadées à tort qu'il est un tireur d'élite. En 1969, il incarna le célèbre détective privée Philip Marlowe dans "La Valses des truands" (Marlowe) de Paul Bogart avec Gayle Hunnicutt.

Deux ans plus tard, il revint à la télévision dans la série wester "Nichols", qui ne dura qu'une seule saison. Entre-temps, il accepta de jouer dans "Un petit indien" One Little Indian,1973) de Bernard McEveety et "Un Cow-boy à Hawaii" (The Castaway cowboy,1974), deux comédies avec Vera Miles, avant de tenter à nouveau sa chance à la télévision mais, cette fois, avec plus de succès. "200 dollars plus les frais" relate l'histoire de Jim Rockford, un ancien détenu emprisonné à tort, qui devient détective privé à sa sortie de prison et se spécilaise dans des enquêtes concernant des affaires classées par la police. Son interprétation lui apporta un grande notoriété ainsi qu'une reconnaissance des professionnels de la télévision avec trois nominations aux  Golden Globe et cinq nominations aux Emmy Awards dont une victorieuse, en 1977. Six ans après le lancement de la série, il abandonna son personnage en pleine gloire et revint au cinéma avec le film culte "Victor Victoria" (1982) réalisé par Blake Edwards aux côtés de Julie Andrews. 

James Garner transféra ses revenus dans des investissements profitables (pétrole et biens immobiliers). Ce qui lui permettra, son étoile déclinant, de ne pas souffrir de la raréfaction de ses emplois à l'écran. Tout en maintenant sa popularité auprès du public américain. L'une de ses dernières apparitions sur grand écran date de 2004 : il interprétait la version âgée de Noah Calhoun, le personnage joué par Ryan Gosling dans le film "N'oublie Jamais" (The Notebook,2004) de Nick Cassavetes aux côtés de Rachel McAdams. Gena Rowlands étant sa partenaire...

 

                            Les Commandos passent à l'attaque - 1958 

           A18961 

                            La Mission secrète du sous-marin X-16 -1959               

            A89712UY

                                         La Rumeur -1962              

             ar239812hm 

 

                                     Le Piment de la vie -1963               

             AD9658T

                                 Cet homme est un requin -1963              

            A6521DGT369 

  

                                                           1963                

            A9560789RT         

AGRANDEEVACINETOM

 

 

                                   Les Jeux de l'amour et de la guerre -1964                       

            ar41414az  

 

            A5259KLR  

                                 Gare à la peinture -1965               

            A5694ER2JK    

                                                             1966           

              ae951nc

 

   AGRANDPRIXCINETOM 

   

                                    Sept Secondes en enfer -1967        

               aedf96hjk 

                                        Ne tirez pas sur le shérif ! -1969               

            AA369FGH 

                                      La Valse des truands -1969     

           av297ui

 

                                                                                             1982           

   AVICT698RT 

       

                                                                           1993   

   AFIRE964TY 

     

                                                                 1994         

             avfrick951 

                                                    2000   

  AE93571GH4J   

                                                          

                                                                2004   

  A020415048   

   A024415

     

            _____________________________