DECES DU CINEASTE FRANCAIS

            EDOUARD MOLINARO                     1928 - 2013

 

AEDOUARD MOLI

     

    AED2

  


Edouard Molinaro, cinéaste aux multiples succès tels que "La Cage aux folles" ou "L'emmerdeur" vient de disparaître d'une insuffisance pulmonaire, à l'âge de 85 ans, ce dimanche 7 décembre 2013 à l'hôpital Tenon. Quinze jours après Georges Lautner, le cinéma français grand public a perdu un autre de ses réalisateurs emblématiques, Edouard Molinaro, décédé samedi à l'âge de 85 ans, après avoir signé des succès comme "Oscar", "L'Emmerdeur" et surtout "La cage aux folles". "Il promenait sur l'univers du cinéma un regard d'un grande intelligence, d'une grande culture avec un léger désenchantement", a dit sur France-Info Fabrice Lucchini, qui avait tourné avec lui dans "Beaumarchais, l'Insolent" (1996).

Né à Bordeaux le 13 mai 1928, dans une famille bourgeoise, Edouard Molinaro était réputé pour la précision de son travail, mais aussi pour sa très grande modestie.Au début de sa carrière, il avait été classé dans la "nouvelle vague", à la fin des années cinquante, avant de se lancer vers vaudevilles et comédies avec plusieurs monstres sacrés comme Louis de Funès, Lino Ventura ou encore Jacques Brel.

C'est l'adaptation, en 1978, de "La Cage aux folles", de Jean Poiret, avec Michel Serrault et Ugo Tognazzi, qui lui apportera son plus grand succès commercial, immortalisé par la scène de "la biscotte". Le film fut plébiscité jusqu?aux Etats-Unis, avec deux nominations aux Oscars.


Autodidacte, passé par la réalisation de plusieurs documentaires, il aborde le long métrage par le polar. "Le Dos au mur", en 1957, avec Jeanne Moreau et Gérard Oury, est l'adaptation d'un roman policier de Frédéric Dard.Suivront "Des Femmes disparaissent" (1958), avec Robert Hossein et Magali Noël, puis "Un Témoin dans la ville" (1959) avec Lino Ventura.Après "La Mort de Belle" (1960), d'après un roman de Georges Simenon, Edouard Molinaro amorce sa reconversion dans la comédie grand public.
Louis de Funès lui assure le succès populaire avec "Oscar" en 1967, et dans une moindre mesure "Hibernatus", en 1969.Pourtant les rapports entre les deux hommes étaient pour le moins houleux, comme le racontait Edouard Molinaro dans un entretien à Télérama en janvier dernier.
"Je n'étais pas très heureux sur ce film",avait-il confié, avouant ne pas être "un grand amateur de vaudeville". A propos d'"Hibernatus", il dira : "un cauchemar dès l'écriture du film"."L'Emmerdeur", avec le duo Jacques Brel - Lino Ventura, sera un autre de ses succès populaires, en 1973. Dans les années 90, Edouard Molinaro continue à adapter des pièces de théâtre pour le grand écran, comme "Le Souper" (1992), avec Claude Brasseur et Claude Rich.Mais il se tourne alors surtout vers la télévision, réalisant des téléfilms (les "Claudine", "Au bon beurre", "Nana", "Une famille pas comme les autres") ou des épisodes de séries ("H", "Navarro", "Le Tuteur"). Il avait à son actif une cinquantaine de films pour le cinéma et la télévision.
Pour Pierre Arditi, interrogé par France Info, Edouard Molinaro, "appartenait à cette catégorie de cinéastes qu'on appelait d'une manière péjorative et totalement injustifiée des bons fabricants, comme s'ils n'étaient pas des bons créateurs".

                                                    1957

                        

 

                                                  1959

      

  

                                                       

                      

 

                                                           

  

                                                          1965

                        

                                                        

                                                                        

    

                                                        1969

                     

                                                      1969

  

 

 

                                                   1972

  

  

  

                                                     1973

                             

                                                                 1975 

                      

   

                                                     1976

 

                          

 

                          

                                                     1978

 

Click to View Larger

 

        Click to View Larger  

                                                         1980

       Click to View Larger 

                                        

 

                                   

                                    

 

                                   

                                                                      1992

                                          

                                                                      1995

                                     

   

        ______________________________________________

          DECES TRAGIQUE DE L'ACTEUR AMERICAIN

              PAUL WALKER                     1973 - 2013

    

   

AA01PW1 (2)  

 L'acteur Paul Walker mort du choc et de l'incendie lors de l'accident. 

L'acteur américain Paul Walker, qui s'est tué ce week-end dans un accident de voiture, est décédé du choc et de l'incendie survenus lors du crash impressionnant du véhicule dans lequel il se trouvait, ont indiqué les médecins légistes mercredi. Sa mort brutale survenue le 30 novembre 2013 le à secoué le monde du cinéma hollywwodien. Né le 12 septembre 1973 à Glendale en Californie 

Star de la saga "Fast and Furious" depuis 2001, Paul Walker, 40 ans, acteur aux yeux bleus perçants et au sourire ravageur, a trouvé la mort samedi à Santa Clarita, au nord-ouest de Los Angeles, quand la Porsche dans laquelle il se trouvait a percuté un arbre et pris feu. L'artiste était passager de la voiture. Le conducteur est également décédé.Le conducteur est mort "de blessures traumatiques multiples", ont révélé les résultats préliminaires de l'autopsie, tandis que Paul Walker a perdu la vie "des suites de blessures à la fois traumatiques et thermiques".

Les résultats des analyses toxicologiques ne sont toujours pas connus et pourraient mettre six à huit semaines avant d'être disponibles, selon le bureau du médecin légiste du comté de Los Angeles. Alors que la mort brutale de l'artiste a créé un choc parmi ses nombreux fans, les producteurs de la franchise à succès "Fast and Furious" ont annoncé qu'ils arrêtaient le tournage du septième épisode, en attendant de décider quoi faire après le décès de l'acteur.

"Pour le moment, tout le monde ici (au studio) Universal s'attache à apporter le soutien nécessaire à la famille proche de Paul et à notre famille étendue de +Fast and Furious+", indique le studio dans un communiqué cité par le journal Variety. "Nous estimons qu'il est de notre responsabilité de cesser la production de +Fast and Furious 7+ pour un certain temps, afin de pouvoir réfléchir à toutes les options possibles pour aller de l'avant", poursuit le communiqué.

Ce septième épisode devait, à la base, sortir sur les écrans en juillet prochain. Paul Walker avait connu la gloire via cette série à succès en interprétant le rôle de Brian O'Connor, un agent infiltré dans le milieu des courses automobiles. Juste avant sa mort, il participait à un gala afin de lever des fonds en faveur des victimes du typhon Haiyan aux Philippines.

Film selectionné par Cinetom : "La Peur au ventre" (2006) de Wayne Kramer et "Noël" (2004) de Mike Riley

_________________________________