Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
CINETOM
12 avril 2013

DECES DE L'ACTRICE ESPAGNOLE SARA MONTIEL ET DU CINEASTE ESPAGNOL BIGAS LUNA

       DECES DE L'ACTRICE ESPAGNOLE

       SARA MONTIEL                        1928 - 2013

 

 

AA01SM01 (2)            

 

L'actrice espagnole Sara Montiel, icône d'Hollywood et symbole du cinéma des années 1950, est décédée lundi 8 AVRIL 2013 à son domicile madrilène, elle était âgée de 85 ans.

Sara Montiel, née le 10 mars 1928, était considérée comme l'actrice espagnole la plus célèbre d'Hollywood et a tourné une cinquantaine de films, dont plusieurs grands succès commerciaux. L'actrice, saluée comme "le symbole de toute une époque et de toute une Espagne", par la société des artistes interprètes, était née dans une famille humble de paysans de la région de Ciudad Real, dans le sud de l'Espagne.

Après avoir tourné au Mexique, elle était devenue mondialement célèbre notamment avec "Veracruz", un western réalisé en 1954 à Hollywood avec Gary Cooper et Burt Lancaster, et avec "El ultimo cuplé", l'un des grands succès du cinéma espagnol, tourné dans son pays en 1957.Sara Montiel, actrice mais aussi chanteuse, de son vrai nom Maria Antonia Abad Fernandez, avait fait ses débuts en 1944 avec un petit rôle dans le film "Te quiero para mi", avant de tourner dans 48 films jusqu'en 1974.  Dans un extrait d'une interview non datée, diffusé lundi par la radio publique espagnole, la star se définissait comme une femme "très tranquille, très modeste. Enfin, Sara Montiel n'est pas normale, elle est différente, mais Antonia...", disait-elle. Le ministre espagnol de la Culture, José Ignacio Wert, a rendu hommage à cette "icône du cinéma espagnol et ibéroaméricain", d'une "beauté très particulière", qui "remplissait l'écran comme personne". 

Dans une interview accordée en mars à la radio espagnole Onda Cero, elle évoquait ses rencontres à Hollywood, notamment celle avec Marlon Brando en 1951. "J'ai été une idiote. Je n'ai pas fait attention à lui. Il tournait +Guys and Dolls+ avec Frank Sinatra et j'ai passé un après-midi à bavarder avec lui", se souvenait-elle.

AA01SM02 (2)

 

"Frank Sinatra, je ne l'ai pas connu ce jour-là parce qu'il ne travaillait pas", ajoutait l'actrice, racontant qu'elle avait connu Sinatra, mais plus tard. Ou encore un jour, alors qu'elle venait de se lever, elle s'était retrouvée face à Greta Garbo dans son jardin."Elle était chez moi. Je me suis levée vers midi, parce que je continuais à mener ma vie d'Espagnole. J'ai passé de nombreuses années aux États-Unis mais je prenais mon petit-déjeuner à midi, à l'heure où eux déjeunaient", a-t-elle expliqué.

"Je suis sortie dans le jardin. Mon mari était là, avec une femme, en train de jouer au tennis. Ils finissaient de jouer et sont venus vers moi. Mon mari m'a dit: 'Antonia, regarde, je vais te présenter Greta Garbo'. J'ai failli m'évanouir". "Je portais une robe de chambre presque transparente. J'ai vu cette femme, ses yeux très étranges, très beaux, des yeux que je n'oublierai jamais. Des yeux d'un bleu du désert, comme ceux de Gary Cooper", a-t-elle dit.

A la question de savoir si elle se définissait comme une diva, elle a répondu: "Je sais qui je suis. C'est déjà beaucoup. Et toute ma vie j'ai eu les ongles longs et de beaucoup de couleurs différentes".

Épouse de 1957 à 1963 du réalisateur américain Anthony Mann, l'un de ses quatre maris, connue pour sa beauté voluptueuse et sensuelle, elle avait été la première actrice espagnole à rencontrer le succès à Hollywood. Elle avait abandonné sa carrière d'actrice en 1974, pour se consacrer uniquement à la chanson. Après Anthony Mann puis le producteur José Vicente Ramirez Olalla, elle avait épousé en 1979 son troisième mari, l'industriel espagnol Pepe Tous, décédé en 1992, avec lequel elle a adopté deux enfants, Thais et Zeus. En 1993, elle s'était mariée pour la quatrième fois, avec le Cubain Antonio Hernandez dont elle s'est séparée en 2003.

                                                                                                                  

   

                                           Sérénade  (1956) d'Anthony Mann                           

                                     Le Jugement des Flèches (Run of the Arrow,1957)           

                                    Carmen de Grenade      (The Devil Made A Woman,1963) 

 

             AA01SM04 (2)

                   

                  

          AA01SM03 (2)

 

                                

                                                               

_________________________________________________

 

         DECES DU CINEASTE ESPAGNOLE

        BIGAS LUNA                              1938 - 2013

 

     

         17253227

         

         9882497

Le réalisateur espagnol Bigas Luna est décédé le samedi 6 avril 2013 d'un cancer, a révélé les acteurs Javier Bardem et Penélope Cruz avec des films toujours provocants et érotiques. Le réalisateur espagnol Bigas Luna, qui a révélé des acteurs comme Javier Bardem et Penélope Cruz, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi 6 avril, des suites d'un cancer à l'âge de 67 ans. Retour sur les cinq films les plus marquants de l'œuvre du cinéaste catalan. De son véritable nom Josep Joan Bigas i Luna, né le 19 mars 1946 à Barcelone.

Bigas Luna se fait remarquer pour la première fois grâce à "Bilbao". Son film est sélectionné dans la quinzaine des réalisateurs à Cannes. Le cinéaste signe un long-métrage provocateur et érotique, le premier d'une longue lignée. L'histoire est celle de Leo, sujet à des troubles obsessionnels compulsifs depuis qu'il fréquente Bilbao, une prostituée barcelonaise. Il la poursuit partout dans la ville et collectionne les objets ayant un lien avec elle.

Bigas Luna obtient la reconnaissance du grand public dix ans plus tard, en 1992 avec "Jambon, Jambon". C'est son plus grand succès. Le film révèle Javier Bardem en mannequin viril de sous-vêtement. Il tente désespérément de séduire Penélope Cruz. Cette dernière remporte un Lion d'argent au Festival de Venise pour son interprétation de Silvia. «Je dois toute ma carrière à Bigas Luna, c'est le premier à m'avoir fait lire un scénario», avait confié Javier Bardem à la presse espagnole en 2001.Javier Bardem et Bigas Luna se retrouvent sur le tournage de "Macho" (dont le titre original est Huevos de oro). Le réalisateur espagnol continue dans le registre érotique en imaginant l'histoire de Benito Gonzales, un homme déçu par ses relations amoureuses. Il décide alors de se venger des femmes en les utilisant pour son ascension sociale jusqu'au jour où il devient impuissant à la suite d'un accident.

Penélope Cruz joue à nouveau pour Luna en 1999 dans "Volarérunt". Le film détaille l'intrigue amoureuse, au XVIIIe siècle, entre le peintre Goya, la Duchesse D'Albe, le premier ministre Manuel Godoy et Pepita Tudo, amante de Godoy et modèle de Goya. Volavérunt (nom que la Duchesse d'Albe donnait à son sexe) «est un film sur le sexe, à la fois grotesque, brutal et poétique», plaidait à l'époque le réalisateur. Mais la vie, c'est le sexe. C'est pour cela que j'espère que le sexe continuera à être la politique essentielle en Espagne et dans les autres pays», avait-il alors proclamé.

Avec "Yo soy la Juani" (2006) c'est l'histoire d'une jeune femme quittant sa petite ville de province pour monter à Madrid. Dans un entretien à El País, le réalisateur du film affirmait «vouloir peindre le glamour, la modernité et le potentiel des cités». Sa dernière oeuvre "Di Di Hollywood" (2010). Elsa Pataky y incarne une actrice espagnole voulant à tout prix percer aux États-Unis.

  

                    _____________________________

Publicité
Publicité
Commentaires
CINETOM
Publicité
Visiteurs
Ce mois ci 1 549
Depuis la création 1 706 610
Pages
Newsletter
8 abonnés
CINETOM
Derniers commentaires
Publicité