DÉCÈS  DE  CLAUDE LAYDU,          1927 - 2011  

   CREATEUR DE "BONNE NUIT LES PETITS"

                          et

Acteur principal du film de Robert Bresson

 "Le Journal d'un curé de campagne"

 

 

Nounours, Nicolas et Pimprenelle sont en deuil : Claude Laydu est mort le 29 juillet 2011 à Massy, il avait 84 ans. Il est le créateur de "Bonne nuit les petits", la toute première émission de la télévision française pour les enfants. (et je m'en souviens bien pour l'avoir vécu à Hendaye dans les années 60) 

Diffusé d'abord en noir et blanc, puis colorisé à partir de 1976, Nounours rendait chaque soir visite aux deux enfants, Pimprenelle en chemise de nuit et Nicolas en pyjama, avant de repartir sur son nuage en leur lançant un "Bonne nuit les petits, faites de beaux rêves !" Une pluie de sable dorée tombait alors délicatement, signe du passage du célèbre "marchand de sable".

On connait moins l'acteur dans le rôle d'un jeune curé de campagne dans le film de Robert Bresson "Le Journal d'un curé de campagne" tiré du roman de Georges Bernanos, que Claude Laydu s'était fait connaître en 1951, rappelait lundi le président du festival de Cannes, Gilles Jacob.

Le marchand de sable et Nina HagenMais c'est en tournage en Allemagne de l'Est, en 1960, qu'il trouve son inspiration : une séquence d'animation diffusée quotidiennement pour les enfants peu avant 19H00, met en scène das Sandmännchen (le petit marchand de sable), puis deux fillettes dont l'une deviendra la chanteuse Nina Hagen.

Après des débuts difficiles, "Bonne nuit les petits" est diffusée en 1962 du lundi au vendredi sur la RTF. Mais l'émission sert de "bouche-trou (et) ces horaires fantaisistes déclenchent des drames dans les familles", raconte le site internet officiel de ce programme culte. Après 65 épisodes, Claude Laydu conçoit avec sa femme Christine une nouvelle version. Monique Messine donne sa voix à Nicolas, Martine Merri à Pimprenelle, Jean Martinelli (sociétaire de la comédie française) à Nounours et Claude Laydu continue d'interpréter le rôle du Marchand de Sable, sur un air de pipeau devenu célèbre.

Nounours aura trois neveux, Rémi, Toto et Fanfan, choisis pour leurs initiales formant le sigle R.T.F. Viendra un quatrième gaillard Oscar, fin 1964, prétexte au changement de nom de la RTF en ORTF (Office de radiodiffusion-télévision française). 565 épisodes en noir et blanc de "Bonne nuit les petits", 78 autres de "Nounours", 195 de nouveau à partir de 1995....500.000 livres, des monceaux de disques, cassettes vidéo, poupées et objets dérivés....Nounours et ses amis sont devenus des stars.

Dans les années 80 à Bordeaux, des aficionados réclameront le retour de Nounours à l'antenne après l'arrêt du programme. Ils l'obtiendront. Le "Journal de Nounours", mensuel auquel sont abonnés les enfants du Prince de Monaco et le fils du Chah d'Iran, vendra plus de 400.000 exemplaires lors de son premier numéro, selon le site officiel.

"Quand on parle d'une Pimprenelle, c'est en souvenir de cela. Nounours et le marchand de sable tout le monde connaît, sans lui on ne connaîtrait pas", résume Jacques Pessis, spécialiste de la télévision, interrogé par l'AFP."+Bonne nuit les petits+ n'a jamais été imité, continue à être diffusé et quand les DVD sortent ou les cassettes, ça fait un tabac"....     

                               journal_d_un_cure_de_campagne          

       

               

 

               ADJIO

 

 le_voyage_en_ameriqueau_coeur_de_la_casbah  

                       le_voyage_en_amerique

nous_sommes_tous_des_assassins02 le_bon_dieu_sans_confession

raspoutine01 la_route_napoleon

 hommes_en_detresse01       hommes_en_detresse

                        interdit_de_sejour01

symphonie_inachevee la_roue

                  Bonne_nuit    

         ________________________                                     

       DÉCÈS DU COMEDIEN ET IMITATEUR

      HENRI TISOT                    1937 - 2011  

         

 

L'acteur et imitateur Henri Tisot, célèbre pour ses parodies du Général de Gaulle, est mort dans la nuit de vendredi à samedi dans sa résidence de Sanary-sur-Mer (Var) à l'âge de 74 ans, apprend-on samedi auprès de sa famille, confirmant une annonce de Var Matin.   

 Il ne souffrait d'aucune pathologie particulière et a été victime d'un malaise, a-t-on précisé dans son entourage. Ses obsèques auront lieu mercredi à 14h30 à l'Eglise Notre-Dame de la Seyne-sur-Mer (Var), suivies de son inhumation au cimetière local, selon la famille.

Reconnu dans les années soixante pour ses imitations du Général qu'il se gardait bien de nommer en parlant de "qui vous savez", Henri Tisot avait joué dans de nombreux films au cinéma et à la télévision. Il était également comédien de théâtre et avait écrit une dizaine d'ouvrages dont "De Gaulle et moi Quelle Aventure!" publié en 2010.

Henri Tisot, né en 1937 à La Seyne-sur-Mer, a interprété principalement des rôles comiques, comme celui de Lucien Gonfaron dans Le Temps des copains (1960/62). Depuis les années 1980, il avait surtout joué au théâtre, notamment du Feydeau aux côtés de Robert Lamoureux et Pierre Mondy.

Féru de religion, Henri Tisot s'était converti au christianisme et a notamment écrit sur son expérience mystique et notamment "La Rencontre d'Amour", livre dans lequel il raconte l'enseignement chrétien qu'il a reçu d'un religieux atypique.

Il a aussi écrit sur le gaullisme et consacré un livre à "Eve, la première femme, notre mère à tous" considérant que l'avoir chargée du péché originel constituait "la plus flagrante erreur judiciaire".

 

 

 

                        VE001955

            42_21955120

la_menace      les_parisiennes

                     la_fayette01

 le_temps_des_copains01  le_temps_des_copains02

                           addf

                                ___________________________

                         

   *Une pensée pour Roger Hanin son ami