FRANCK FERNANDEL EST MORT,

                       FILS DE FERNANDEL

                                               1935 - 2011  

 

               0000404064_008

               0000404064_006

"J'aime ta voix et ton accent traditionnel car la Terre de Provence est soeur de la Terre Catalane où je suis né. J'aime que tu sois le fils de Fernandel pour lequel j'ai un grand attachement. Je te souhaite beaucoup de bonheur. Tu le mérites pour ta gentillesse, ta simplicité, ta façon souriante et humaine de tendre la main vers ton prochain et vers la vie." Louis Amade 

               0000404064_007

               42_21357074

Franck Gérard Ignace Contandin, plus connu sous le nom de Franck Fernandel est né le 10 décembre 1935 à Marseille. C'est dans cette même ville qu'il décède à l'âge de 76 ans, le 7 juin 2011.

 Acteur et chanteur français. Il était le cadet des enfants d"un des acteurs les plus populaires : Fernandel (1903-1971).  C'est après avoir passé son certificat d'études, qu'il fit es études secondaires chez les  Frères, puis au lycée Thiers.  Franck Fernandel débuta au cinéma en incarnant le "fils de son père » dans "En avant la musique"  (Aventi la musica,1962) du réalisateur italien Giorgio Bianchi au côté de Gino Cervi (Peppone dans la série des "Don-Camillo").

L'année suivante, il est l'un des artistes principales du film musical "Cherchez l'idole" (1964) mise en scène par Michel Boisrond avec Dany Saval, Charles Aznavour, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Eddy Mitchell, Pierre Doris, Daniel Gélin, Marie Laforêt, Claude Piéplu et Christian Marin, pour ne citer qu'eux....

Jean Gabin et Fernandel décidèrent d'être leurs propres producteurs, en fondant leur propre société de production la "GAFER"c'est-à-dire la "GAbin-FERnandel" et jouent ensemble dans "L'âge Ingrat" (1965). Cependant le film ne fut pas le grand succès escompté.  Aux côtés des deux monstres sacrés, Franck Fernandel, Marie Dubois, Paulette Dubost, et Noel Roquevert. Franck Fernandel tournera un dernier long métrage en 1998 dans "Les Collègues" de Philippe Dajoux.

Il se distingue parallèlement dans la chanson avec un répertoire de crooner (Fanny — 1963, Repose mon passé — 1964, Comme on change, Les Yeux d’un ange — 1965, Un Américain dans les rues de Rio — 1966, Bonjour Marie — 1967, etc.) et ses prestations cinématographiques ou télévisées ne seront plus qu’épisodiques.

En 1991, c'est la parution du livre "Fernandel de Pères en Fils" de Franck Fernandel aux Editions Taillandier qui nous permet d'en savoir plus sur la personnalité de Fernandel parmi les siens. C'est ainsi que l'on peut lire : "Les derniers temps de sa vie mon père (Fernandel), mon père souffrait beaucoup. Il restait dans son appartement de l'avenue Foch, mais gardait toujours des contacts avec l'extérieur. Les médecins, sa     famille, lui avaient tu la vérité sur son mal. Un jour, il me fait venir et me dit : "Tu es mon fils. Dis-moi : je vais mourir ou je ne vais pas mourir ?". Une question terrible à laquelle je n'ai pas su répondre tout de suite. 

Franck Fernandel devient animateur de radio sur RMC, ce qui lui permettra de déployer ses talents de conteur : "Les Lettres de mon moulin" d'Alphonse Daudet, entre autres. Il est le gestionnaire des droits cinématographiques de l'œuvre paternelle

                          en_avant_la_musique

                           chercher_l_idole02

                                cherchez_l_idole 

                            

                               Age_20ingrat_20_l__

                               les_collegues

 

                             _______________________________________________

 

 DECES DE L'ECRIVAIN-SCENARISTE ESPAGNOL

               JORGE SUMPRUN

                                               1923 - 2011  

             

              42_28632758  

              0000214951_001

              0000214951_002

 

 

Jorge Semprun, qui s'était exilé en France avec sa famille après la guerre civile espagnole (1936-39), s'est éteint le 7 juin 2011 à l'âge de 87 ans à son domicile parisien, selon les mêmes sources.

Auteur notamment de "La deuxième mort de Ramon Mercader" et de "L'écriture ou la vie", il a été ministre de la Culture de 1988 a 1991 dans le gouvernement du socialiste Felipe Gonzalez. Son premier roman s'intitulait "Le Grand Voyage", Membre de l'Académie Goncourt. Il collabora avec le cinéaste Costa-Gavras  en écrivant pour le cinéma deux films phares : "Z"  et "L'Aveu", et avec Alain Resnais "La Guerre est finie".

Né le 10 décembre 1923 à Madrid, Semprun quitta l'Espagne en 1936, sa famille s'exilant au début de la guerre civile espagnole. A cette même période, il s'engage dans la résistance française et adhère au Parti communiste espagnol. Il est arrêté par les Allemands, envoyé au camp de Buchenwald où il survit jusqu'à sa libération par les troupes américaines, en 1945.

Auteur notamment de La deuxième mort de Ramon Mercader qui lui valut le prix Femina, et de L'écriture ou la vie, il était entré en littérature et n'écrira que des ouvrages autobiographiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

                            la_guerre_est_finie

 

                            objectif_500_millions

              objectif_500_millions_66_04_g

                              59368556_p

                               l_aveu

                              l_attentat01

                             staviski

                             section_speciale

                 i_11874_section_speciale_6

 

                        34838904

                         les_routes_du_sud

                         k01

  D'après l'un de ses romans

                               netchaiev_retour

                                      ___ A suivre prochainement     _____

 * INFOS

Difficile de rédiger quelque article que ce soit sur CINETOM et cela depuis plusieurs jours à cause d'un problème de santé : Névralgie Cervico brachial gauche, que je ne connaissais pas....forme de paralysie du bras et de la main, de l'electricité jusqu'au bout des doigts. Personne n'a su comment éviter les souffrances physiques (Rhumatologue, Clinique Métivet à St-Maur des Fossés 94), ils vous font une IRM  (+90euros), tout le monde a vu un médecin, pas moi, la veille, ils font (médecin urgentiste) déplacer un malade souffrant de son bras et main dans des souffrances atroces, pour lui dire au moment d'arriver, "on ne peut vous prendre en rendez-vous. Je ne parle même pas du médecin généraliste....une véritable catastrophe dans ses propos contradictoires

IRM indique  "Trous de conjugaison dans l'axe horizontal par où sortent les racines rachidiennes, soit le nerf des cervicales qui s'est logé ailleurs.  Si un médecin s'y connait, il peut bien entendu avec un grand plaisir me contacter. 

 

Sauf cas de force majeure et en pianotant d'une main, tout prochainement "Sacha Guitry". Prochainement avis personnel des sites  "PixMania",