VICTOR  VICTORIA 

 

      Coup de Coeur *****

             de Blake Edwards 1982           

                    

                advictoria

                  353571

 

               467050

__________________________


Victor/Victoria
Julie ANDREWS
King Marchan
James GARNER
Toddy
Robert PRESTON
Norma
Lesley Ann WARREN
Squash
Alex KARRAS
Cassell
John RHY-DAVIES
Réalisateur Blake EDWARDS  

D'après le film "Viktor und Viktoria" de Reinhold SCHUENZEL

 

Scénario et Adaptation

 

Montage

 
Directeur de la photographie Dick BUSH  
Décors et costumes Patricia NORRIS  
Musique Henry MANCINI  
   
Producteur Blake EDWARDS-Tony ADAMS  
   
Co-Producteur  

Distributeur Cinéma International Corporation

Date de sortie : 1982

Durée & synopsis : 133mn / USA / COMEDIE

 

 

___________________________            

       

AA01JA48

 

         victor_victoria_1982_3353_1448377873

         victor_victoria_1982_3353_363204041

         victor_victoria_galleryphoto_paysage_std

                  victor_victoria_1982_3353_1863572315

          victor_victoria_1982_3353_1042654444 

          victor_victoria_1982_3353_405656862

   

                  victor_victoria_1982_3353_713069289

          victor_victoria_1982_3353_698295745

          victor_victoria_1982_3353_1407604577

Paris, les années 30, Victoria (Julie Andrews) a une superbe voix d'opéra mais ne trouve pas de travail. C'est la misère : hôtel impayé et ventre affamé. En désespoir de cause, Victoria entre dans un restaurant, se commande un gigantesque repas et se prépare à éviter de payer l'addition en glissant un cafard dans sa salade. Pendant le repas, Victoria sympathise avec un autre fauché : Toddy, chanteur "gay" qui vient d'être renvoyé du cabaret où il chantait pour avoir déclenché une bagarre. Dans la panique semée par le cafard. Toddy et Victoria s'enfuient.

Toddy a une idée : puisque personne ne s'intéresse à Victoria et à sa belle voix d'opéra, elle n'a qu'à devenir Victor, comte polonais renié par sa famille pour avoir voulu devenir artiste et être homosexuel. Grâce à Toddy, la métamorphose et la supercherie marchent parfaitement. Victor devient la coqueluche d'un public de bourgeois parisiens qui viennent s'encanailler.

Un jour, l'américain King Marchan (James Garner), propriétaire de boîtes de nuit et trafiquant d'alcool, assiste au numéro de Victor. Il est très interessé par le jeune homme mais est persuadé que c'est une femme puisqu'il est tombé petit à petit éperdument amoureux. Il décide de mener son enquête. Délaissée et renvoyée aux Etats-Unis, Norma la très bruyante et très vulgaire petite amie de King, s'empresse d'annoncer à l'associé de ce dernier que King est devenu homosexuel, ce qui qui est très mal vu dans le "milieu" américain. Sal débarque à Paris. Entretemps, King, qui s'est glissé dans la salle de bain de Victor, a découbert la supercherie de Victoria. Celle-ci n'étant pas insensible aux charmes de King, l'amour triomphe. Et Toddy, pour un soir, jouera le rôle de Victor sur scène.

                               victor_victoria_1982_3353_1153238292 

              victor_victoria_1982_3353_192553560

                  victor_victoria_1982_3353_205747723   

                  victor_victoria_1982_3353_15510343

                  victor_victoria_1982_3353_1695005089

                                              

     Victor/Victoria est adapté d'un film allemand produit par la UFA, conçu par Hans Hoemsburg et réalisé par Reinhold Schuenzel avec comme acteurs principaux : Renate Miller, Hermann Thiming et Adolf Wohlbrück. Le réalisateur américain Blake Edwards en réalisant ce remake a réussit à conjuguer l'émotion, une excellente performance dans la réalisation et les acteurs dans ce trio d'exception avec Julie Andrews ("Mary Poppins", "La Mélodie du Bonheur" ,James Garner ("Les Sept Mercenaires" , "N'oublie jamais") et Robert Preston ("Beau Geste", "Les Tuniques écarlates").

C'est en Angleterre aux Studios Pinewood, près de Londres, que Blake Edwards a tourné son film. La reconstitution de Paris des années 30 a occupé 15 plateaux. Outre les nombreux intérieurs (hôtels studios de Toddy, bar homosexuel, gymnase, bain de vapeur, gare de chemin de fer..), deux rues, dont l'une de 120 mètres de long, ont été construites pour les besoins du film, représentant différents quartiers de Paris, de la rive droite aux quartiers populaires.      

                    _______________________________