Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
CINETOM
3 février 2010

GEORGES WILSON, DU THÉÂTRE AU CINÉMA

 

   DÉCÈS DU COMÉDIEN GEORGES WILSON

                                                                             1921  -  2010

                   0000170631_006

42_19278309 42_17824483

Sa dernière apparition au cinéma fut "L'ennemi public numéro Un"  en 2008 où, il incarnait le rôle d'un homme d'affaire, kidnappé par Jacques Mesrine. Il fut l'une des grandes figures du Théâtre français, et plus particulièrement du T.N.P dont il fut l'un des disciples de Jean Vilar

Georges Wilson s'est éteint Mercredi 3 février dans son domicile parisien, à l'âge de 88 ans.

            42_23621974

           42_23621994

           42_23621972

___________________________________________

wilson_5_france_television_wilson_119

Père de l'acteur Lambert Wilson, le comédien à la carrure imposante avait aussi joué de nombreux rôles au cinéma et à la télévision, mais était aussi passé derrière la caméra, pour réaliser "La Vouivre".

"Encore en activité à l'automne dernier dans 'Simplement compliqué' de Thomas Bernhard, une pièce saluée par la critique et qui devait partir en tournée, M. Wilson a vu son état de santé se dégrader rapidement ces jours derniers", a déclaré mercredi à l'Associated Press Phil Sanders, assistant à la mise en scène sur sa dernière pièce.

Né le 16 octobre 1921 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), Georges Wilson intègre en 1945 le cours de Pierre Renoir à la prestigieuse École d'art dramatique de la rue Blanche à Paris, puis la Compagnie Grenier-Hussenot en 1947-1948 puis le Théâtre national populaire (TNP) en 1950 ou il est engagé par Jean Vilar  au Théâtre national populaire (TNP).

Il y assure de nombreuses mises en scène dont "L'Ecole des Femmes" de Molière ou "Arturo Ui" de Bertolt Brecht.  Côté création, on peut également citer "Ubu Roi" ou "Tucaret", six mises en scène dont "La Lumière de Bohème" de Valle-Inclan, distinguée du Prix de la mise en scène en 1962.

En 1963, il succède à Jean Vilar à la direction du TNP, où il va jouer et mettre en scène de nombreuses pièces classiques ou créations contemporaines, faisant même construire à Chaillot la petite salle Gémier.

Après son départ du TNP en 1972, il continue d'être des plus actifs sur les planches parisiennes mais aussi en Avignon "En attendant Godot" en 1978 ou ailleurs (en 1984, il monte "Jeanne au bûcher" d'Honneger et Claudel au Carnegie Hall).

Au cinéma, on l'aperçoit en tant qu'acteur dans "La Mome vert- de- gris" en 1953 dans un film réalisé par Bernard Borderie avec pour interprète principal Eddie Constantine, l'année suivante, il est fait partie de la distribution du film de Claude Autant-Lara "LE ROUGE ET LE NOIR" aux cotés de Gérard Philipe et Danielle Darrieux. Il enchaine deux autres films dont la vedette principal n'est autre que Bourvil dans "LES HUSSARDS" (1955) d'Alex Joffé et "LA JUMENT VERTE" (1959) d'Autant-Lara.

Au cinéma, son activité n'en est pas moins intense, souvent pour de courts mais marquants seconds rôles, parfois pour de grandes compositions comme celle du revenant d' "UNE AUSSI LONGUE ABSENCE"(1961) d'Henri Colpi au coté d'Alida Valli

la_mome_vert_de_gris   le_rouge_et_le_noir

les_hussards01 bonjour_toubib

Caid_20_le_ terrain_vague

0002765_aff_001_med jeanne_moreau_dialogue_carmelites

                    AUNER

               18824465L

     aune_si3

aune_si

18896977L

aune_si2

carillons_sans_joie le_farceur

tintin_et_le_mystere_de_la_toison_d_or         le_diable_et_les_10_commandements

Georges Wilson travaillait "au coup de coeur", comme pour son rôle du capitaine Haddock dans "Tintin et le mystère de la Toison d'or" (1961). Il tourne aussi bien en France qu'en Italie, avec Julien  Duvivier ce fut "CHAIR DE POULE" (1963) où il interpréte le rôle d'un mari trompé, patron d'une station service, qui devra lutter pour sa survie, face à ses deux acolytes que sont Robert Hossein et Jean Sorel. Remake déguisé du long métrage "Le facteur sonne toujours deux fois". On peut considérer ce film comme le dernier grand film du cinéaste. 

Avec le cinéaste Jean Girault, Il est  un policier verbalisant Louis de Funès,pour avoir saccagé sa bicyclette... dans "FAITES SAUTER LA BANQUE" (1964), il retrouve également Vittorio de Sica pour "UN MONDE NOUVEAU" (1965), Luchino Visconti pour le tournage de "L'ETRANGER" (1967), Francesco Rosi pour "La Belle et le Cavalier" (1968)avec Sophia Loren et Omar Sharif, Claude Sautet pour "Max et les Ferrailleurs" (1971) de Claude Sautet, Michel Deville pour "LE MOUTON ENRAGE" (1974), Claude Chabrol pour "Le Cheval d'Orgueil" (1980), Pierre Schoendoerffer dans "L'Honneur d'un Capitaine" (1982)

Georges Wilson réalise son premier long métrage pour le grand écran "LA VOUIVRE" (1988), adapté du roman de Marcel Aymé et interprété par son fils Lambert Wilson, devenu lui aussi comédien. Les autres interprétes du film sont Jacques Dufihlo, Suzanne Flon et Jean Carmet.

                      

capturedecran20091013a0ek

capturedecran20091013a0o

capturedecran20091013a0f

chair

                 chair2

dragees_au_poivre02

                             lucky_jo

                               faite_sauter_la_banque

faites_sauter_la_banque_5

faites_sauter_la_banque_1963_reference

faites_sauter_la_banque_14

faites_sauter_la_banque_3

 

melodie_en_sous_sol un_monde_nouveau

la_belle_et_le_cavalier l_20etranger

               le_mouton_enrage

                       la_gifle

alagifle

                 l_apprenti_salaud

tendre_poulet le_cheval_d_orgueil

                        le_bar_du_telephone

bar_du_telephone_1980_03_g

les_fruits_de_la_passion02 itineraire_bis

asphaltel_honneur_d_un_capitaine

                             tangos_l_exil_de_gardel

le_chateau_de_ma_mere 42_18120889chateau_de_ma_mere

42_17686449

                             la_vouivre

42_19278321

42_19278303

42_19278320

42_19278314

42_19278296

42_19278306

42_19278299

42_19278317

                            42_19278311

                 tribu

       alatribu

                         cache_cash

acache2

                 acache

marquise les_destinees_sentimentales

je_ne_suis_pas_la_pour_etre_aime mesrine_l_ennemi_public_n1

Il avait déjà réalisé un téléfilm "Léopold le bien-aimé" en 1975. Il est apparudans une quinzaine d'autres films de télévision, parmi lesquels "Les Travailleurs de la mer" d'Edmond Sechan, "L'Huissier" de Pierre Tchernia et "L'Affaire Dreyfus" d'Yves Boisset.

A souligner  au cinéma, son rôle d'homme politique sali dans une affaire de moeurs dans "LA TRIBU" (1991) du cinéaste Yves Boisset aux cotés de Jean-Pierre Bisson, Jean-Pierre Bacri et Stéphane Freiss.  Georges Wilson participe au tournage du dixième film de Claude Pinoteau "CACHE CASH" (1994) aux côtés de Michel Duchaussoy, Jean Carmet, Jean-Pierre Darroussin et Jean-Claude Dreyfus.

Il a entre autre travaillé avec Henri Verneuil dans "Mayrig" et "588 rue de Paradis", mais a aussi joué dans "Marquise"  (1997)de Véra Belmont et pour son dernier rôle sur grand écran, dans "L'Ennemi public N°1" de Jean-François Richet en 2007.

Côté Théâtre :7_mai_2001_moliere

 

S'attelant à la mise en scène tout en poursuivant sa carrière de comédien, il signe ensuite "Sarah et le cri de la langouste" de John Murreil (1983) ou "Un Otage" de Brendan Behan au Théâtre de la Madeleine avec Jacques Dufilho.

Un acteur que Wilson retrouve en 1985 dans "L'Escalier" de Charles Dayer, puis dans une nouvelle version de "Léopold le Bien-aimé" au Théâtre de l'Oeuvre, établissement dont il assurera la direction artistique de 1978 à 1995.

Avec le même comédien en vedette, Georges Wilson enchaîne avec "Je ne suis pas Rappaport" de Herb Gardner, puis avec "Le Météore" de Dürrenmatt.

Avec son fils Lambert Wilson, sa direction de "Ruy Blas" donnée aux Bouffes du Nord en 1992 est saluée par la critique, tout comme le fut à l'international, sa mise en scène de l'oratorio "Jeanne au bûcher" d'après Claudel et Honeger, donné au Carnegie Hall à New York en 1984, sous la baguette de Seiji Ozawa.

En 2000, Georges Wilson recevait le Molière du meilleur second rôle pour "Une chatte sur un toit brûlant", pièce partie en tournée l'année suivante.

Côté Tv :

Les Jardin du Roi avec Danielle Darrieux

les_jardins_du_roi_tv

A la télévision, en plus de nombreuses apparitions comme acteur, comme dans la série "L'homme de la nuit", il avait réalisé le téléfilm adapté de la pièce de Jean Sarment "Léopold le Bien-aimé", qui lui a valu une récompense au Festival de Marrakech et un prix d'interprétation au Festival de Monte-Carlo.

Le ministre de la Culture et de la communication Frédéric Mitterrand a exprimé mercredi sa "profonde émotion", saluant un "maître" qui restera à ses yeux comme "l'emblème même d'une certaine idée de l'art de la scène".

"Grâce à son talent pour révéler dans toute leur complexité les rôles et les caractères, son visage, sa silhouette et sa voix sont devenus familiers à chacun d'entre nous", a souligné Frédéric Mitterrand dans un communiqué. "Il restera dans toutes les mémoires, non seulement comme l'un des plus grands comédiens et metteurs en scène français du XXe siècle, mais comme l'emblème même d'une certaine idée de l'art de la scène, profondément humaniste, fidèle au meilleur de la tradition française et toujours ouvert sur les surprises venues d'ailleurs".

L'ancien ministre socialiste de la Culture Jack Lang a rendu hommage de son côté à un "homme de théâtre d'exception", un "comédien prenant et doué d'une présence inimitable et incomparable". AP

Avec Gerard Philipe et le TNP

georges_20wilson_201

1961_Cannes

                                 Chênes et lapins Angora  avec Jacques Dufilho -1er mars 1968

                      chenes_et_lapins_angora__1_mars_1968_paris

                      19 juillet 1979 au Festival d'Avignon avec Rufus et Michel Bouquet 

                            Février 1991 -Eurydice avec Lambert Wilson

42_18441648

               7 février 2007 avec Clotide Courau - Lambert Wilson

42_17892198

Janvier 2008 - Georges Wilson  dans “Bérénice”, mis en scène de Lambert Wilson, au Théâtre des Bouffes du Nord.

42_19460646

42_19460806

                              42_19460816

42_16204303 42_17697230

42_19335927 prix_du_plaisir_du_theatre

            0000301679_002

           0000334415_011

                 NU DE FEMMES de Nino Manfredi

         nu_de_femmes 

_____________

Publicité
Publicité
Commentaires
CINETOM
Publicité
Visiteurs
Ce mois ci 1 549
Depuis la création 1 706 610
Pages
Newsletter
8 abonnés
CINETOM
Derniers commentaires
Publicité