Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
CINETOM
20 mars 2009

NI DIEUX, NI DÉMONS (GODS AND MONSTERS) de Bill Condon

godsandmonsters_haut

     GODS AND MONSTERS

Coup de Coeur *****

de Bill Condon                            1998

"Ni Dieux, Ni Démons"

 

Gods_and_monsters  godsmonsters

l_116685_0120684_128210f4  l_8379_0120684_ce8fb3fc

                   l_39724_0120684_f138f755

l_39723_0120684_4192880a l_8378_0120684_5505fdd2

l_39722_0120684_5c3d2cec     l_39725_0120684_e2d7e084

___________________________________

godsandmonstersz2_11

James Whale
Ian McKELLEN
Clayton Boone                                                    
Brenda FRASER
Hanna (Gouvernante du cinéaste)
Lynn REDGRAVE
Betty
Lolita DAVIDOVITCH
Elsa Lanchester
Rosalind AYRES
Boris Karloff
Jack BETTS
 
   

 

Réalisateur                                Bill CONDON   
Scénario                                    Bill CONDON  
   

D'après le livre de                  Christopher BRAMM  "Le Père de Frankenstein"              

Adaptation et dialogues                

 
Directeur de la photo              Stephen M. KATZo  
Décors                                Hans DREIER et John MEEHAN     
Musique                               Carter BURWELL -Steve PLUNKETT  
   
Producteur                           Paul COLICHEMAN -Gregg FIENBERG   
   
Co-Producteur                      Mark R. HARRIS-Clive BARKER  

Distributeur                           LIONS GATE FILMS

Date de sortie : / 1998

Durée et synopsis :
105mn   - USA/GB -Drame

_______________________________________

Gods and Monsters, Ni Dieux Ni Démons (1999) - Critique du Film

godsandmonstersz2_7godsandmonstersz2_8godsandmonstersz2_9Gods_Monsters0536godsandmonstersz2_121333

1338

13371

Après avoir connu son heure de gloire dans les années trente, le réalisateur James Whale a eu sa carrière brisée par un scandale lié à son homosexualité librement assumée, et vit désormais en reclus dans sa propriété de Beverly Hills en compagnie de sa fidèle femme de charge, Hanna, s’adonnant à la seule passion qui lui reste, la peinture. Mais il vient d’être victime d’une attaque cardiaque et sent ses facultés décliner. C’est alors qu’il remarque Clayton, un jeune jardinier qui s’occupe de sa propriété. Il l’invite à prendre le thé, fait sa connaissance et lui demande de poser pour lui.
Petit à petit, bien que Clayton ait souligné qu’il n’était pas homosexuel, James Whale et le jeune homme prennent l’habitude de se voir régulièrement. Puis James demande à Clay de le conduire en voiture à une réception donnée par George Cukor en l’honneur de la princesse Margaret. James y retrouve le jeune critique Edmund Kay, grand admirateur de son œuvre qui lui demande de se laisser photographier en compagnie de Boris Karloff et d’Elsa Lanchester, ses deux interprètes de LA FIANCÉE DE FRANKENSTEIN, son film le plus célèbre. Rentré dans sa demeure, le vieux cinéaste, incapable de retenir plus longtemps ses pulsions, tente de séduire Clayton qui le repousse violemment.
Au matin, Clayton découvre James Whale noyé dans sa piscine. Voulant le protéger car elle le sait innocent, Hanna lui conseille de partir avant l’arrivée de la police.

                   0339

brendan_fraser_gods_and_monsters_001

 

                      0344

                     FCGODSMONSTERS

gods gods_and_monsters_190_75

 

                      0335

                            0336

                     0348

                       ian_mckellen_rosalind_ayres_gods_and_monsters_001

                             _297897_ian_mckellen300

 

                                   0329

08360834

 

0618 0351

bn 0340

0833

Né en 1896, James Whale, qui demeure célèbre dans l’histoire du cinéma pour avoir signé la réalisation de quatre films fantastiques devenus des classiques – FRANKENSTEIN (1931), UNE SOIRÉE ÉTRANGE (1932), L’HOMME INVISIBLE (1933) et LA FIANCÉE DE FRANKENSTEIN (1935) –, fut découvert mort dans sa piscine le 29 mai 1957. Sa condition d’homosexuel laissa planer quelques doutes sur les véritables circonstances de sa mort. Toutefois, le cinéaste avait laissé une lettre expliquant son geste parce qu’il ne pouvait plus ni lire ni peindre et ne trouvait plus d’attrait à l’existence. C’est en partant des circonstances de sa disparition demeurées toutefois mystérieuses que Christopher Bram développa dans son roman cette relation totalement imaginaire de James Whale vieillissant avec le jeune Clayton. Ce que l’on sait toutefois, c’est que le cinéaste, dans ses derniers jours, vivait avec un jeune Français de condition médiocre qui était sans doute son amant. whales
Ian McKellen et Lynn Redgrave furent tous deux nommés pour des Oscars d’interprétation, et Bill Condon reçut l’Oscar de la meilleure adaptation. Le titre original est emprunté à un extrait de dialogue de LA FIANCÉE DE FRANKENSTEIN prononcé par Ernest Thesiger lorsqu’il porte un toast : « To a World of Gods and Monsters » (“À un monde de Dieux et de Monstres.”) Resté inédit en France, le film fut diffusé à la TV sous le titre… “Ni Dieux ni démons”.
 

 

Même si le film de Bill Condon a été romancé, il n'en ai pas moins une histoire autobiographique sur la vie tumulteuse du cinéaste James Whale, dont son homosexualité n'était pas caché. Nombreux sont les flash back de la vie du cinéaste, passé et réalité se croisent tout au long du film. En tout cas,  il s'agit d'une belle réussiste, d'une véritable oeuvre.

Pour les passionnés des "monstres" des années 30, on peut voir la reconstitution d'une scène de "La fiancée de Frankenstein".

Pour Louis Danvers, le film de Bill Condon est "riche d'échos multiples, de résonances singulières, d'une émotion profonde et d'une intelligence aiguë". Comme le roman, il consiste en une fiction qui spécule sur ce qui a bien pu se passer ce jour de mai 1957. Bill Condon nous raconte les derniers jours du réalisateur dont l'homosexualité avait fait scandale à l'époque.

"GODS AND MONSTERS" a reçu le Prix de la Critique, Deauville (1998)
Oscar 1999 du meilleur Scénario d'adaptation. 
En 1998, le Prix des Journalistes au Festival du film américain de Deauville.

Ian McKellen "James Whale" se repose pendant le tournage

0837

0835

0842

BillC4BillC5

BillC7

BillC8BillC9

1327

1326

1443

0331

1328

1481

1325

 

1346

1345

1330

1329

1336

0341

DVD

l_120684_900726d3  40221356

1557044279 godsandmonsters_dvd_large

________________

 

 

 

 

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
CINETOM
Publicité
Visiteurs
Ce mois ci 1 549
Depuis la création 1 706 610
Pages
Newsletter
8 abonnés
CINETOM
Derniers commentaires
Publicité