iou

CINEMA ROMANTIQUE

Ces films que j'ai tant aimé..., 

Il est difficile de savoir exactement la liste de tous les films que nous avons aimé dans notre jeunesse, puis ensuite dans notre vie d'adulte. Comme cela se dit,  nous évoluons, il est est certain, que le cinéma d'aujourd'hui a bien évolué dans le temps.

Certaines des affiches et de photos de films que j'ai selectionné, représente à mes yeux, ce passage oblige ou l'enfant, l'ado que j'étais, vivait dans son univers du cinéma, dans un grenier aménagé, ou le projecteur 16mm et super 8 dominait l'immense pièce mansardée. Des affiches à perte de vue, des fiches, des documents découpés dans différents magazines de l'époque, j'archivai tous ces précieux moments de cinéma.

1)Le cinéma romantique ou la sensibilité à fleur de peau, tout ce qui aurait trait à l'imaginaire; au sentiment, à la fantaisie, à la fiction triomphant de la réalité... ce romantisme qui n'existe que dans les romans....

Je détaillerai au fur et à mesure du temps, le cinéma romantique, à ma façon, on donnant quelques explications sur mon propre choix, de ces films qui ont marqué l'élan de l'amour au cinéma, mais patience, cela prendra du temps.............

Roméo et Juliette (1968) de Franco Zeffirelli avec Olivia Hussey et Leonard Whiting

    rom

    rom2

           rom3

La Ronde (1964) de Roger Vadim avec Jane Fonda et Jean-Claude Brialy

cur

Un été 42 (1971)de Robert Mulligan avec Gary Grimes et Jennifer O'Neil

             etequardeux

   Classe_2044_20b

Fantôme d'amour  de Dino Rosi

           Fantome_20d_amour

Nino Monti est abordé un jour, dans une rue de Pavie, par une pauvresse à qui il prête, par pitié, quelque argent. Cette femme retrouve Nino un peu plus tard et lui révèle qu'elle est cette Anna si belle qu'il a tant aimée il y a vingt ans. Nino, bouleversé, raconte à un ami médecin la transformation de la merveilleuse Anna en une loque défigurée et malade. Surpris, l'ami lui apprend qu'Anna est morte, trois ans auparavant, d'un cancer. Perplexe, Nino veut en savoir plus. Il mène une enquête et découvre qu'Anna, avant son décès, avait épousé le comte Zighi et s'était installée à Sondrio avec son mari. Désireux de rencontrer le comte qu'il croit veuf, Nino lui téléphone et c'est Anna qui lui répond et qu'il retrouve ensuite, belle, jeune comme il y a vingt ans ! Pas pour longtemps car, lors d'une promenade en barque sur le Tessin, Anna tombe à l'eau et se noie sous les yeux de Nino. Ce dernier veut apprendre la triste nouvelle au comte et celui-ci, ébahi, confirme la mort d'Anna il y a trois ans. Bien plus, Nino voit une photo de la jeune femme prise quelque temps avant sa mort c'est l'image même de la pauvresse de Pavie !

Nino, qui a perdu la raison, vit désormais en maison de repos, dans un délire permanent. Seule, une infirmière peut l'approcher, lui parler. C'est Anna...

              viedesoi

               violpass

              v_7_ill_913659_cannes_afflolamontes

                 tandem

                meaulnes

                    fortunat

                    Adieu_20je_20reste

                  jourparticul

                  ip5

                       macowboy

Un Vrai crime d'amour (1972) de Luigi Comencini avec Giuliano Gemma

               30853032_p

vrai

Zabriskie Point (1969) de Michelangelo Antonioni

zabriskie_point_1

zab

Vincent, François, Paul et les autres (1974) de Claude Sautet

              affiche_Vincent_Francois_Paul_et_les_autres_1974_1

                vin

Le Temps des Amants (1968) de Vittorio de Sica avec Faye Dunaway et Marcello Mastroianni

                  4

                 tem

                  programme_455

Les Amitiés particulières  de Jean Delannoy avec Didier Haudepin

ami

Un élève de quinze ans, d'agréable figure et porteur d'un grand nom : Georges de Sarre, entre pour passer sa troisième dans un collège de Pères où son intelligence et sa secrète ambition lui font briguer aussitôt les places d'honneur. Toutefois, privé d'affection et hypersensible, Georges s'acclimate mal à l'établissement. En quête d'une amitié, il remarque au cours d'une cérémonie, un élève plus jeune que lui et d'une grande beauté. Georges qui s'était fait un camarade de Lucien Rouvère est ému par la grâce de l'enfant, n'a de cesse de le connaître, et, usant de toutes les manœuvres de la séduction, finit par rencontrer Alexandre. Une amitié pure et exclusive naît entre eux, ponctuée de rendez-vous furtifs, de lettres rapides, de vers recopiés. Le père de Trennes, brillant, mordant, un peu inquiétant, surprend leurs manèges. Dès lors il s'acharne sur Georges et même sur l'honnête Lucien pour percer à jour le comportement des élèves. Surveillant le dortoir, il commet l'imprudence de recevoir les garçons dans sa chambre la nuit. Georges qui sent monter le danger dénonce anonymement le père de Trennes qui, aussitôt, est chassé du collège. L'enivrante amitié entre Georges et Alexandre va donc pouvoir s'épanouir glorieusement. Un autre père, M. Lauzon, découvre les rendez-vous dans la serre. Il dédaigne d'en référer au supérieur, décide de résoudre lui-même le problème et de remettre les enfants dans le droit chemin. Il met en demeure Georges de déclarer à Alexandre, par son intermédiaire, qu'il a rompu. Décidé à continuer, Georges feint de se repentir et rend ses lettres à son ami, sans commentaires. Après la distribution des prix, Alexandre désespéré ouvre la portière du train et se jette sur la voie. Georges sera informé du suicide par le père Lauzon. Atterré, le jeune homme révèle au professeur que, pour lui, rien n'avait été brisé et qu'il ne désirait qu'une chose : poursuivre cette amitié si semblable à l'amour.

______________________________________________