AGNES MOOREHEAD            1900 - 1974

Actrice américaine

264079agnes_moorehead

BE021344

agnes_moorehead

Une grande actrice de second rôle au cinéma, mais plus connu du public dans son interprétation d'Endora dans la fameuse série "Ma sorcière bien-aimée". Toujours en conflit avec son éternel gendre "Jean-Pierre Stevens. Elizabeth Montgomery, Dick York et Agnès Moorehead forment un trio de choc, qui a réussit à nous faire rire, ppour le plaisir des grands, comme des petits.

Sa disparition en 1974, est liée à un accident militaire.Ils ont été irradié pendant le tournage du "Conquérant" Toute l'équipe (acteurs, techniciens et cinéaste) (John Wayne, Susan Hayward, Agnes Moorehead, Pedro Armandariz, Dick Powell...) fut décimée sauf Pedro Armendariz, célèbre acteur mexicain, qui se suicida car il ne pouvait plus supporter son cancer et se défénestra); bien triste que cette fin pour un simple tournage, Un grand acteur, deux actrices d'excellence ont payé un lourd tribu....

moorehead1

JS1564257

Comédienne américaine née Agnes Robertson Moorehead le 6 décembre 1900 à Clinton dans l'état du Massachusetts. Fille unique du docteur John H. Moorehead, prêtre protestant presbytérien. Peu après sa naissance, ils déménagèrent à Saint-Louis, dans le Missourin ou son père dirigea une nouvelle paroisse. Elle fait ses premiers pas sur les planches dès l’âge de dix ans.  Elle participa à des pièces montées pour des spectacles estivaux malgrè l'avis opposé de sa mère, une femme très puritaine et possessive.

Elle fut inscrite par ses parents dans un collège situé en Ohio, puis suivit des cours à l'Université du Wisconsin ou elle fut diplômée en biologie, en communication et en sciences de l'education. Elle obtint également un diplôme en anglais puis un doctorat en littérature  de l'Université de Bradley, dans l'Illinois. Malgrè tous ces diplômes, la jeune femme semblait davantage attirée par le métier de comédienne et elle renonça à son poste après quelques mois d'enseignement.

Elle rejoignit en 1920 l'Académie américaine d'art dramatique de New-York, et fit la connaissance de John Griffith Lee. Après plusieurs années de vie commune, ils se marièrent le 6 juin 1930. Ses premières expériences en tant qu'actrice furent esentiellement des rôles interprétés dans des rôles raidophoniques. Elle participa également à quelques pièces de théâtre à Brodway, mais sans grand succès.

1538492761_4587ed7c29175514

agnesagnes1

Au milieu des années trente, elle complètera la troupe du Mercury Theatre d’Orson Welles  en compagnie aussi de Joseph Cotten, John Houseman et Everett Sloan. Durant plusieurs années, elle y acquit une grande expérience de comédienne dans des pièces abordant des registres très différents. Lorsque Welles décida de réaliser son premier film, le légendaire "CITIZEN KANE" (1941), basé sur la vie d'un magnat de la presse, il fit appel en priorité aux pensionnaires de sa troupe. Agnes Moorehead hérita du rôle de la mère de Kane

142721

525718

citizen_kane

Welles_CitizenKane_2

382_2

JS4167

Avec Orson Welles

JS1651

Elle figura ensuite dans le second film de Welles « LA SPLENDEUR DES AMBERSON» (« The Magnificent Ambersons »). Un autre véritable chef-d'oeuvre. Agnes Moorehead interprétait le rôle percutant  de Tante Fanny, elle remporta le New York Film Critics Awards de la meilleure actrice de l'année 1942, ainsi qu'une première nomination aux Oscars comme actrice de soutien. Dès lors, la carrière cinématographique de cette brillante actrice de composition est lancée.

243128_991833197161

agnes_moo

VOYAGE AU PAYS DE LA PEUR (1942) de Norman Foster

416101

253809

THE LAST MOMENT (1947) de Martin Gabel avec Susan Hayward

311560

414135

JOHNNY BELINDA (1948) de Jean Negulesco

435490

LA CITE DE LA PEUR (Station West,1948) de  Sidney Lanfiel

293443

Incarnation idéale du puritanisme anglo-saxon, sa silhouette sans rondeur, son visage osseux et revêche et son regard glacial la cantonnent aux personnages de mégère ou de vieille fille acariâtre, hystérique et frustrée.

Agnes Moorehead fut une actrice très prolifique, en jouant dans pas moins d'une quarantaine de films pour le cinéma, certains films ont marqué le cinéma des années 40 et 50 tel que : "VOYAGE AU PAYS DE LA PEUR" (1942) de Norman Foster avec Joseph Cotten, "JANE EYRE" (1944) de Robert Stevenson, "LA SEPTIEME CROIX" (1944) de Fred Zinnemann avec Spencer Tracy, "LES PASSAGERS DE LA NUIT" (1947) de Delmer Daves, ", "FEMMES EN CAGE" (1950) de John Cromwell, "QUATORZE HEURES" (1951) d'Henry Hathaway, ", "LE SECRET MAGNIFIQUE" (1954) de Douglas Sirk "TANT QUE SOUFFLERA LA TEMPETE" (1955) d'Henry King avec Tyrone Power et Susan Hayward, , "TOUT CE QUE LE CIEL PERMET" (1955) de Douglas Sirk, "LE CONQUERANT" (1956) de Dick Powell avec John Wayne et Susan Hayward,"LE BRIGAND BIEN-AIME" (1957) de Nicholas Ray avec Robert Wagner, "L'ARBRE DE VIE " (1957) d'Edward Dmytryk avec Montgomery Clift et Elizabeth Taylor,

FEMMES EN CAGE (Caged,1950) de John Cromwell

416001

LA TAVERNE DE LA NOUVELLE-ORLEANS (1951) de William Marshall

308653

VICKY (1953) de Jean Negulesco

459581

TOUT CE QUE LE CIEL PERMET" (1955) de Douglas Sirk

459751  377884

LA MAIN GAUCHE DU SEIGNEUR (The Left Hand of Gold,1955) d'Edward Dmytryk

459958

460631

339594

Le trouillard du Far-West" (1956) de Norman Taurog

500634

301765

THE OPPOSITE SEX (1956) de David Miller

16106

323324

MEET ME IN LAS VEGAS (1956) de  Roy Rowland avec Cyd Charisse

417469

Bungalow pour femmes (1957) de Raoul Walsh

209636

L'Arbre de vie (1957) d'Edward Dmytryk

agnes_moo2

"LE CONQUERANT" (1956) de Dick Powell avec John Wayne et Susan Hayward

209787

LA TEMPETE (1958) d'Alberto Lattuada

206561

e18f7657249d9543_landing

74959258456bbfdb_landing

Sa notoriété en tant qu'actrice de complément très talentueuse était établie depuis plusieurs années lorsqu'elle tourna dans deux films de grande envergure "LES PASSAGERS DE LA NUIT" (1947) avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall et "PASSION FATALE" (1949) avec Gregory Peck et Ava Gardner. Cette année là, elle tint un second rôle dans "JOHNNY BELINDA" (1948) de Jean Negulesco avec Jane Wyman, qui lui valut une troisième nomination aux Oscars.

Elle divorça en 1952 puis se remaria avec Robert Gist l'année suivante dont elle divroça en 1958. Au début des années 50, elle cotoya de très grandes vedettes dans une dizaine de longs métrages dans lequels les seconds rôles lui étaient confiés ne lui permirent pas d'acquérir une grande notoriété auprès du public pour lequel elle demeurait l'éternel second rôle féminin. Elle était pourtant remarquable dans "LA TAVERNE DE LA NOUVELLE-ORLEANS" (1951) avec Errol Flynn, "SHOW BOAT" (1951) avec Ava Gardner et "LA MAIN GAUCHE DU SEIGNEUR" (1955) d'Edward Dmytryk, avec Humphrey Bogart pour la deuxième fois...

Elle fut très à l'aise dans deux comédies avec Jerry Lewis :"Le trouillard du Far-West" (1956) de Norman Taurog et "Un chef de rayon explosif" (1963) de Frank Tashlin."LA CONQUETE DE L'OUEST" (1962) d'Henry Hathaway et enfin en 1964, un film de Robert Aldrich, "CHUT, CHUT CHERE CHARLOTTE , aux côtés de Bette Davis etOlivia De Havilland, qui lui permettra d'obtenir son deuxième Golden Globe, le premier étant "MADAME PARKINGTON" de Tay Garnett aux côtés de Walter Pidgeon.

LE MASQUE (The Bat,1959) de Crane Wilbur avec Vincent Price

427580

523832

LE GRAND DAMIER (Night of The Quarter Moon - Flesh and Flame,1959) de Hugo Haas

206223

335964

32161

POLLYANNA (1960) de David Swift

204630

TWENTY PLUS TWO (1961) de Joseph M. Newman avec David Janssen

101434

303200

LA CONQUETE DE L'OUEST (1962) de John Ford - Henry Hathaway - George Marshall

430785

42_23388888

UN CHEF DE RAYON EXPLOSIF ( Who's Minding the Store?,1963) de Frank Tashlin

313262      00904892_photo_affiche_un_chef_de_rayon_explosif

CHUT... CHUT, CHERE CHARLOTTE (1964) de Robert Aldrich

482711

Olivia de Havilland

agnes_moo3

1973 

228517

Au tournant des deux decennies, elle partagea son temps, et sa carrière, entre des rôles au cinéma et des apparitions à la télévision, dans les séries "La grande caravane", "Aventures dans les îles", "Rawhide", "L'homme à la carabine", "La quatrième dimension".Elle fût remarquable dans le rôle d'une vieille femme vivant seule dans une ferme isolée qui se retrouve confrontée à des extraterrestres dans "Les Envahisseurs", il y eut aussi "Les Mystères de l'Ouest",sa prestation lui valut de remporter un Emmy Award en 1967.

Elle sera nommée quatre fois pour l’Oscar et se produira régulièrement sur les planches. L'année 1964 est une année importante dans sa carrière, elle fut engagée par le réalisateur et producteur William Asher et son épouse, l'actrice Elizabeth Montgomery, pour interpréter le rôle d'Endora, la mère d'Elizabeth Montgomery dans la série « MA SORCIERE BIEN-AIMEE » (« Bewitched »)(1964-1972). Elles étaient tous deux sorcières, qui ne supporte pas que sa fille ait épousé un humain; elle entrave leur union, faisant de soudaines intrusions dans la vie professionnelle de son gendre.Elle fut pour ce rôle, nominée à six reprises aux Emmy Awards, entre 1966 et 1971, sans jamais être lauréate. Lorsque la série s'arrêta après huit saisons, elle fit une apparition au cinéma dans le film fantastique "Dear dead Delilah" (1972) et dans la série "Docteur Marcus Welby".

Nominée une dizaine de fois aux Emmy Awards entre 1964 et 1970, dont six fois pour son rôle d'Endora dans « Ma sorcière bien-aimée ». Agnes Moorehead a succombé à un cancer, le 30 avril 1974 à Rochester dans le(Minnesota).

endora

endora2

2192227563_d4bc668369

agnes_moo41259048969_cf69d29576

8856_41878

ma_sorciere

BE045401

1228413496_bc42037246

383306107_708a5d0940

1870

299393850_e773bbbef0

bewitched11250036352_6bd802c136

1250037190_ab198a720f1259900072_cf67974b98

Bewitched_tv_s02

272202274083

1259904292_d981df2404

301292

SF34280

BE037121

299393821_be3eca4997

Agnes2nded

Agnes_Moorehead_in_Johnny_Belinda_trailer

299393837_4eea0dd697

20 MARS 1948

U020915OP

186744

8856_4AggieMSean1964

___________________________________