SUSAN HAYWARD           1918 - 1975   

                Actrice américaine

                 susan_hayward_no001

                      a3d7_1

                   susan_n01

Comme on dit " mon actrice préférée" américaine, depuis mon adolescence j'ai aimé cette grande actrice un peu méconnu en France. mais tellement charismatique, qu'il faut absolument faire l'effort de découvrir quelques uns de ces films ou les redécouvrir.

Il ya fort longtemps que j'ai vu ,quelques uns de ces plus grands succès : "Une Femme en enfer"  de Daniel Mann, un sujet tabou à l'époque, la femme alcoolique "Je veux vivre" de Robert Wise , la première femme condamné à tort et qui passa sur la chaise electrique", il y a aussi"Les Gladiateurs" de Delmer Daves, "Tant que soufflera la tempête": et "L'attaque de la Malle-Poste, deux films ou Tyrone Power lui donne la réplique. Il ya aussi des films méconnus "Les Heures brèves" une sorte de love story" "La poursuite sauvage" (1972) son dernier film au côté de William Holden, un autre géant du cinéma que j'adore. Susan Hayward  remporta deux grands prix, l'Oscar de la meilleur actrice pour le film "JE VEUX VIVRE" et le Grand Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes grâce à "UNE FEMME EN ENFER".

Sa mort prématurée, à l'âge de 57 ans, en mars 1975 priva le cinéma américain et européen des talents multiples de cette immense actrice au charisme énigmatique à une sensibilité à fleur de peau.....Je sais que sa mort  est liée à celle de John Wayne (avec qui elle avait interprété "Les naugrageurs des mers du sud" et "Le Conquérant" )  et aussi d'Agnes Moorehead" (la fameuse Endora dans "Ma Sorcière bien-aimée"). Ils ont été irradié pendant le tournage du "Conquérant" Toute l'équipe (acteurs, techniciens et cinéaste) fut décimé sauf Pedro Armendariz, célèbre acteur mexicain, qui se suicida car il ne pouvait plus supporter son cancer et se défénestra); bien triste que cette fin pour un simple tournage, Un grand acteur, deux actrices d'excellence ont payé un lourd tribu.... Vive Susan Hayward pour l'eternité.

                         hayward48

                 0001

Actrice américaine née Edythe Marrener le 30 juin 1918 dans le quartier ouvrier de Brooklyn. D'origine irlandaise, son père était employé dans une entreprise de transport, elle était la cadette d'une famille de trois enfants, elle vécut dans une certaine pauvreté. Toute enfant déjà, elle rêve de devenir une star, mais suivant les conseils de ses parents, elle termine ses études dans une école commerciale où elle apprend la sténo et de dessin industriel. Employée quelque temps dans une fabrique de gants, elle s'y ennuie et quitte son travail pour s'inscrire dans une agence de mannequins.

Sa magnifique chevelure rousse lui ouvre rapidement les pages des magazines féminins, conquis depuis peu à la photo en couleurs. C'est grâce à un article illustré du " Saturday Evening Post " qu'elle attire l'attention de George Cukor qui recherche à cette époque une Scarlett O'Hara pour "AUTANT EN EMPORTE LE VENT". Elle tourne un essai, mais n'est pas retenue. Très déçue, elle ne désespère pourtant pas et se présente chez Warner où on lui donne un contrat et le pseudonyme de Susan Hayward. Elle fait de la figuration et joue quelques tout petits rôles qui ne sont même pas crédités : elle est, par exemple, une opératrice du téléphone, assise de dos, dans "NUITS DE BAL" (The Sisters, 1938) avec Bette Davis.

Elle débute en 1938, dans un film méconnu "JEUNES FILLES EN SURVEILLANCE" de William McGann.En 1939, elle quitte la Warner pour Paramount qui lui propose un meilleur salaire et la vedette de films secondaires. Mais la jeune Susan n'est pas satisfaite : les producteurs ne voient en elle qu'une actrice de complément. Persuadée que Paramount sous estime son talent et ne l'emploie pas à sa juste valeur, elle refuse de renouveler son contrat et, après la naissance de ses deux jumeaux qu'elle a eu de son mariage avec l'acteur Jess Barker, elle signe avec Walter Wanger, un producteur indépendant qui travaille avec tous les grands studios hollywoodiensPuis ce sera le film de William A. Wellman "BEAU GESTE" (1939)avec Gary Cooper et Ray Milland, qui marquera son premier "grand passage au cinéma",la légion sera à l'honneur.... Il faudra attendre la sortie d'un film à gros budget de Cecil Blount De Mille "LES NAUFRAGEURS DES MERS DU SUD" (1942) avec John Wayne et Paulette Goddard pour commencer à remarquer Susan Hayward. Mais c'est encore Ray Milland et Paulette Goddard qui furent les principaux interprètes de ce film, étant donné que John Wayne et Susan Hayward n'avaient toujours pas la même importance en notoriété....

                   jeunes_filles_en_surveillance_aff

BEAU GESTE (1939) de William A. Wellman

12782 beau_geste

                        beau_geste2

             beau_geste1

             16A

                    196999

                    429666

       

                           LES NAUFRAGEURS DES MERS DU SUD (1942) de Cecil B De Mille                            

                             258306

                          529610

                        les_naufrageurs_des_mers_du_sud_1

                         LA FILLE DE LA FORET (1942) "The Forest Rangers" de George Marschall

                               460589

      460587

 

Cette même année, elle est à l'affiche d'un film du cinéaste français Réné Clair "MA FEMME EST UNE SORCIERE" (I married a witch) aux côtés de Fredric March et la belle Veronica Lake. Il s'agissait du troisième film de René Clair aux Etats-Unis (pendant la période de l'occupation en France). Bien que les producteurs de la série l'aient toujours nié, "Ma Sorcière bien-aimée", la fameuse série  qu'interprète Elizabeth Montgomery n'est pas sans point communs..... avec "Ma femme est une sorcière"....

Entre temps, Susan Hayward tournera quelques autres films moins importants tel que " LA FILLE DE LA FORET" (1942) de George Marshall, "LA VIE AVENTUREUSE DE JACK LONDON" (1944) d'Alfred Santell, "ALERTE AUX MARINES" (1944) avec John Wayne à nouveau. Il y aussi "LE BONHEUR EST POUR DEMAIN" (1944) d'Irving Pichel.

                      MA FEMME EST UNE SORCIERE (1942) de René Clair

   10126088429734

                   526608

                    ma_femme_est_une_sorciere

              ma_femme_est_une_sorciere2

                     385150

                 72

           251098

                                LA VIE AVENTUREUSE DE JACK LONDON (1944)

                    ce2e_1

               jack_london

               ALERTE AUX MARINES "The fighting seabees" (1944) avec John Wayne                      

                    258407

                 495746

                          LE SINGE VELU "The Hairy Ape"(1944) d'Alfred Santell

                 the_hair_ape

                          436118

                493491

Dès lors, elle obtient des rôles plus à sa mesure, dans "LE PASSAGE DU CANYON" (1946) où son ardente beauté contraste avec la sécheresse du western, elle donne la réplique à Dana Andrews et Brian Donlevy dans ce film de Jacques Tourneur dont ce fut son premier film couleur. dans "UNE VIE PERDUE" où elle interprète pour la première fois une alcoolique. Mais le public reste froid. Pourtant elle est nominée aux Oscar, c'est le vingtième film de Susan Hayward et sûrement le plus intimiste de ces 20 premiers films...

                   LE PASSAGE DU CANYON (1946) de Jacques Tourneur

                           le_passage_du_canyon_aff

          le_passage_du_canyon_1jpg

                    le_passage_du_canyon2jpg

                      le_passage_du_canyon3jpg

                                UNE VIE PERDUE "Smash-Up" (1947) de Stuart Heisler

                     une_vie_perdue_aff

                une_vie_perdue1

                         une_vie_perdue2

                       une_vie_perdue3

                            311560

                            535598

             535599

             530656

                               SAXON CHARM" (1948) avec Robert Montgomery

                saxon_charm_r_montgomery

En 1949, deux films importants seront à l'affiche "TULSA" de Stuart Heisler et surtout "LA MAISON DES ETRANGERS" (House of strangers) de Joseph L. Mankiewicz, même si le film fut un echec financier, il conserve dans l'esprit des critiques, une place de choix dans le genre délicat du mélodrame familial.. le partenaire principal de l'actrice était Edward G. Robinson qui remporta le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1949.

             tulsaMoviePoster   tulsa

       251388

                      LA MAISON DES ETRANGERS (1949) de Joseph L. Mankiewicz

  la_maison_des_ertangers_aff 10209

            la_maison_des_ertangers_1

                      TETE FOLLE "My Foolish Heart" (1949) de Mark Robson

              tete_folle_dana_andrews_aff

                         v32923liubc

               146e_1

Henry Hathaway engage Susan Hayward au côté de Tyrone Power  dans "L'ATTAQUE DE LA MALLE-POSTE" (1951) avec qui elle tournera par la suite en 1955 "TANT QUE SOUFFLERA LA TEMPETE" d'Henry King. Susan Hayward a su démontré tout son génie d'actrice, son charisme indéniable et sa capacité à être d'égal à égal avec son partenaire masculin.

                  l_attaque_de_la_malle_poste_aff

                     193165_Rawhide_Posters

            l_attaque_de_la_malle_poste_1

            l_attaque_de_la_malle_poste_2

                01l_attaque_de_la

              230308

                  tant_que_soufflera_la_tempete_aff

                    207614

        309303

                   04l_atta

                            34490

                03l_attaq

Malgré ses incontestables talents d'actrice, Susan Hayward n'a pas encore reçu l'accueil qu'elle mérite. "VENDEUR POUR DAMES", en 1951, un film de Michael Gordon  va enfin lui apporter la gloire. Ensuite, chacun de ses films est un succès: "DAVID ET BETHSABÉE" (1951) d'Henry King  fut un énorme succès public, le film l'un des champions du Box Office de l'année, la critique fut plutôt froide..., "WITH A SONG IN MY HEART" lui vaut la médaille d'or des cinéphiles, "LES NEIGES DU KILIMANDJARO", ce film, fut l'un des champions du Box Office de l'année. On reprocha au film une trop grande liberté prise avec le texte de l'Ancien Testament.Susan Hayward incarne la plupart du temps des femmes d'action, volontaires, comme le fit avant elle Barbara Stanwyck.

Gregory Peck retrouva l'année suivante Susan Hayward au côté d'Ava  Gardner dans "LES NEIGES DU KILIMANDJARO" (1952) d'Henry King, d'après une nouvelle d'Ernest Hemingway, le film fut tourné en France, en Espagne, et en Afrique. Le film fut nommé deux fois à l'Oscar.

                            VENDEUR POUR DAMES (1951) de Michael Gordon

                  vendeur_pour_dame_aff

                     0634_1

                   advb45

         david_et_bethsabee_1

            david_et_bethsabee_01

            david_et_bethsabee_2

                   les_neiges_du_kilimandajaro_aff

             les_neiges_du_kilimandajaro_aff2

Cette même année, Susan Hayward  inscriva son nom au générique du film de Nicholas Ray , "LES INDOMPTABLES".Puis en 1953, deux autres films, l'un d'Henry Levin "SA SEULE PASSION", l'autre d'Henry Hathaway "LA SORCIERE BLANCHE"  avec Robert Mitchum.

                          199990_The_Lusty_Men_Posters

                             427769

          290154

             528500

                    528503

         

   

                               la_sorciere_blanche_01

          

            310602

Dans la carrière cinématographique de Susan Hayward, les films qui suivront  seront sûrement "la meilleure cuvée". En 1954, elle enchaîne deux films, "LES GLADIATEURS" de Delmer Daves avec Victor Mature et "LE JARDIN DU DIABLE" d'Henry Hathaway (avec qui elle a prise l'habitude de tourner), Gary Cooper et Richard Widmark furent les partenaires de qualité de Susan Hayward.

02sus 40391

               hayward52

                       381907

         

Après Tyrone Power,Gregory Peck, Robert Mitchum, Richard Widmark, Gary Cooper, c'est au tour de Clark Gable, puis de John Wayne que l'actrice exercera ses meilleures prestations. Edward Dmytriyk tourne "RENDEZ-VOUS DE HONG-KONG" avec Clark Gable et Dick Powell "LE CONQUERANT", film maudit puisque toute l'équipe mourrut après un accident nucléaire au moment du tournage. Les principales personnalités connues furent John Wayne,Susan Hayward, Agnes Moorehead "Endora dans la série "Ma Sorcière bien-aimée" Pedro Armendariz, Dick Powell.

Une autre légende d'Hollywood fut son partenaire au cinéma, Kirk Douglas dans "AFFAIRE ULTRA-SECRETE" (1957) d'H. C. Potter.

                   RENDEZ-VOUS DE HONG-KONG (1955) d'Edward Dmytryk

                rendez_vous_de_hong_kong

                         LE CONQUERANT (1956) de Dick Powell avec John Wayne

                      209787

           283833

            01le_conqerant

             03le_conqerant

                358321

                  affaire_ultra_secrete

                 affaire_ultra_secrete

                   313817

   

 

Divorcée en 1953 de Jess Barker après de pénibles procès, elle tente de se suicider. Elle retrouve son équilibre dans un second mariage avec un homme d'affaires Floyd Eaton Chakley. Grâce à l'histoire de l'actrice Lilian Roth, "UNE FEMME EN ENFER", elle obtient pour la seconde fois la médaille d'or des cinéphiles. "JE VEUX VIVRE", une autre interprétation de personnage réel, Barbara Graham qui fut exécutée à la chambre à gaz du fait d'un jugement pour complicité de meurtre le 3 juin 1955, reste l'une des affaires criminelles les plus controversées de l'histoire de la Californie., Ce film consacre son talent de comédienne dramatique. Sa performance est récompensée par le Prix des Critiques new-yorkais, l'Oscar de la meilleure actrice ainsi que de nombreux prix à l'étranger. Avec "JE VEUX VIVRE", Susan a atteint le sommet de sa carrière. Et comme il arrive souvent après un grand succès, elle ne trouve plus de rôles à sa dimension.

                 une_femme_en_enfer_affiche

                   une_femme_en_enfer_affiche

                        199512

            une_femme_en_enfer0_1

             une_femme_en_enfer03

             une_femme_en_enfer04

             une_femme_en_enfer02

             une_femme_en_enfer_1

             une_femme_en_enfer_2

 

                     JE VEUX VIVRE "I WANT TO LIVE!" (1958) de Robert Wise

                             je_veux_vivreaff

                            143969   

         

                      335637

              je_veux_vivre

             

               je_veux_vivre

                je_veux_vivre

                      

                      je_veux_vivre

             01je_veux_vivre

                  je_veux_vivre

                       461192

       

                          LA FERME DES HOMMES BRULES (1959) avec Stephen Boyd

                     la_ferme_des_hommes_brulees_aff

                       LE MANEGE DU MENAGE (1961) de Walter Lang avec James Mason

                    le_manege_du_menage_aff

                   histoire_d_un_amour_aff

                 les_heures_breves_aff 

          

               rivalites_aff

                       GUEPIER POUR TROIS ABEILLES (1967) deJoseph L. Mankiewicz

                 248983 

         guepier_pour_3_1

         guepier_pour_3_2

                   la_vallee_des_pou_aff

                        195649

               358190

          

Elle ralentit alors son rythme de vie et voyage. Absente deux ans des plateaux, elle part en Italie tourner "GUEPIER POUR TROIS ABEILLES" quand son mari meurt subitement à l'âge de 56 ans. Selon le désir de son époux, elle se fait baptiser et se retire. Pourtant, quand on lui demande de remplacer Judy Garland dans "LA VALLÉE DES POUPÉES", elle revient au studio; et, sur sa lancée, elle crée " Mame " dans un théâtre de Las Vegas. Mais, malade, elle doit abandonner au bout de deux mois. Après un dernier film en 1972, "LA POURSUITE SAUVAGE", elle commence son ultime combat contre la maladie, une tumeur au cerveau qui l'emportera le 14 mars 1975.

1f01_1   4d_1

                         6a_1

                      1

             01Back

                    6a_1

                      39_1_b

                  5ebd_1

                    9d09_1

        a241_1_b

                     64e8_1

                       1603_1

                     82a1_1

                    8239_1

             2653_0373

                    172085IOQN_w

                       susanhayward

Susana  susan_hayward_f_118c

                   shay040

                     susan_hayward3

                  susan_hayward_f_8c

                  susan_hayward03

                    hayward80Hayward2hayward25hayward30hayward56hayward66hayward69qp3031susan_hayward03hayward50

FILMOGRAPHIE

1938
JEUNES FILLES EN SURVEILLANCE (Girls on Probation, William McGann).
1939
BEAU GESTE (Beau Geste, William A. Wellman)

beau_geste_01


OUR LEADING CITIZEN (Alfred Santell)
$ 1 000 A TOUCHDOWN (James Hogan).
- 1941
LA FAMILLE STODDARD (Adam Had Four Sons, Gregory Ratoff)
SIS HOPKINS (Joseph Santley)
AMONG THE LIVING (Stuart Hefsler).
- 1942
LES NAUFRAGEURS DES MERS DU SUD (Reap the Wild Wind, Cecil B. De Mille)
LA FILLE DE LA FORET (The Forest Rangers, George Marshall)


MA FEMME EST UNE SORCIÈRE (I Married a Witch, René Clair)
AU PAYS DU RYTHME (Star-Spangled Rythm, George Marshall).
- 1943
YOUNG AND WILLING (Edward H. Griffith)
HIT PARADE OF 1943 (Albert S. Rogell).
- 1944
LA VIE AVENTUREUSE DE JACK LONDON (Jack London, Alfred Santell)

ALERTE AUX MARINES (The Fighting Seabees, Howard Lydeeker et Edward Ludwig)
LE SINGE VELU (The Hairy Ape, Alfred Santell)
LE BONHEUR EST POUR DEMAIN (And Now Tomorrow, Irving Pichel).


- 1946
DEADLINE AT DAWN (Harold Clurman)
LE PASSAGE DU CANYON (Canyon Passage, Jacques Tourneur).

15dvd600
- 1947
UNE VIE PERDUE (Smash-Up. The Story of a Woman, Stuart Heisler)

ILS NE VOUDRONT PAS ME CROIRE (They Won't Believe Me, Irving Pichel)
THE LOST MOMENT (Martin Gabel).
- 1948
LE SANG DE LA TERRE (Tap Roots, George Marshall)
THE SAXON CHARM (Claude Binyon).


- 1949
TULSA (Tulsa, Stuart Heisler)
LA MAISON DES ÉTRANGERS (House of Strangers, Joseph L. Mankiewicz)
TETE FOLLE (My Foolish Heart, Mark Robson).


- 1951
I'D CLIMB THE HIGHEST MOUNTAIN(Henry King)
L'ATTAQUE DE LA MALLE POSTE (Rawhide - Henry Hathaway)
VENDEUR POUR DAMES (I Can Get Itfor You Wholesale Michael Gordon)
DAVID ET BETHSABÉE (David and Bathsheba - Henry King).

14056053
- 1952
WITH A SONG IN MY HEART (Walter Lang)


LES NEIGES DU KILIMANDJARO (The Snows of Kilimanjaro - Henry King)
LES INDOMPTABLES (The Lusty Men Nicholas Ray).
- 1953
SA SEULE PASSION (The president's Lady - Henry Levin)
LA SORCIÈRE BLANCHE (White Witch Doctor - Henry Hathaway).
- 1954
LES GLADIATEURS (Demetrius and the Gladiators - Delmer Daves)

les_gladiateurs_aff
LE JARDIN DU DIABLE (Garden of Evil - Henry Hathaway).


- 1955
TANT QUE SOUFFLERA LA TEMPETE (Untamed - Henry King)


LE RENDEZ-VOUS DE HONG-KONG (Soldier of Fortune - Edward Dmytryk)

le_rendez_vous_de_hong_kong_aff
UNE FEMME EN ENFER (Fil Cry Tomorrow - Daniel Mann).


- 1956
LE CONQUÉRANT (The Conqueror - Dick Powell).

03le_conqerant
- 1957
AFFAIRE ULTRA-SECRÈTE (Top Secret Affair - H. C. Potter).
- 1958
JE VEUX VIVRE (I Want To Live -Robert Wise).


- 1959
CARAVANE VERS LE SOLEIL (Thunder in the Sun - Russell Rouse)

LA FERME DES HOMMES BRÛLÉS (Woman Obsessed Henry Hathaway).
- 1961
LE MANÈGE DU MÉNAGE (The Marriage-Go-Round - Walter Lang)
LE TROISIÈME HOMME ÉTAIT UNE FEMME (Ada - Daniel Mann)


HISTOIRE D'UN AMOUR (Bock Street - David Miller).


- 1962
CHOC EN RETOUR (I Thank a Fool - Robert Stevens).
- 1963
LES HEURES BREVES (Stolen hours) (Daniel Petrie).
- 1964
RIVALITÉS (Where Love Has Gone - Edwgrd Dmytryk).
- 1967
GUEPIER POUR TROIS ABEILLES (The Honey Pot - Joseph L. Mankiewicz)
LA VALLÉE DES POUPÉES (Valley of the Doll - Mark Robson).

- 1972
LA POURSUITE SAUVAGE (The Revengers - Daniel Mann).

la_poursuite_sauvage_aff

Personnel: Susan Hayward restera longtemps dans la mémoire des cinéphiles. Le film révélateur  fut "Je veux vivre" de Robert Wise, incroyable interprétation de Susan Hayward. Je n'ai pas eu l'occasion de voir tous ses films mais disons que j'en ai pas mal visionnié.

Mes trois films préférés sont "Je veux vivre", "Une Femme en enfer" et "La maison des etrangers" de Joseph L. Mankiewicz. Bien sûr, il est difficile de faire un choix, mais ce sont les films qui me viennent à l'esprit instinctivement....

                   p_Hayward

                        

01l_amour_dans_l_ombre"TULSA"

4f6e_1_sbl6f00_1

03susana361_113b5fb_120dvd600042166126645731_tp810c_11603_1c37a_1hayward59a387_12110_12350051119412_1_0_12138_115ac59_1672452930_Lsusan_hayward_f_7c  Susana

                            susan_hayward_f_8c

                            hayward46

        545862512_L

                 bd_1

                      hayward62

                     hayward06

             hayward47

c91c_1

Avec Ernest Borgnine

fdac_1f535_1L_HEROIQUE_RESITANCEHayward2P1010123page5v31674mggntv32923liubcune_femme_en_enfer05qp3031Hayward__Susan_03

                    susan_hayward_f_3c

                      15

             04susan

              5c95_1

                          4f6e_1_sbl

12 21aa_1 957856 awhaywardsusan002d42b_1fdac_1 hayward12 hayward24 hayward65 Hayward__Susan_03a3ef_1 hayward57

               hayward66

                           susan_hayward_f_119c

_______________________________________________________12190_1dfc9_1hayward24Hayward1page6

                     qp3031

                        songposter

           hayward37  susan_hayward_f_7c

                       Susana

                   le_bonheur_est_pour_demain_aff_susan

                haywardsusan

                   haywardsusan2

            SUSAN_TOMBEsueheader

_____________________________________

             

En 1963, Susan Hayward interprète un rôle difficile, celui d'une femme atteinte de leucémie dans "LES HEURES BREVES" de Daniel Petrie.

                   001susan